humani nil a me alienum puto

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 16 octobre 2018

858ème semaine

Une semaine dense, où n’ont pas été chroniquées une rencontre avec des Vietnamiens à la CCI ; et le 10e salon du livre juridique (dont j’avais raté une ou deux dernières occurrences), un évènement que j’aime toujours beaucoup, permettant de rencontrer plein de beau monde et de repartir avec des bouquins (malheureusement non dédicacé, par mon chouchou Christophe Jamin).

lundi 8 octobre 2018

858ème semaine

On s’était pas vraiment donné rendez-vous dans 10 ans, mais force est de constater que certains visages n’avaient pas été croisés depuis très, très longtemps. D’autres simplement depuis quelques années, ce qui à l’échelle parisienne est parfois un clin d’oeil ; on se donne quelques nouvelles par réseaux sociaux, au pire, mais il est vrai que les rencontres physiques sont rendues difficiles par les agendas compliqués. D’ailleurs pour un « spécial anciens », il aurait dû y avoir plus de monde, quand on y pense…

Le temps des Paris Carnets est-il révolu, sommes-nous tous définitivement devenus des vieux cons® ou tout simplement gros — comme le fait remarquer M le Maudit, devenu très respectable mais plus épais, avant de me revoir et constater une exception flagrante à sa théorie ? Ça manque de free food croisée thématique pour que l’on converge plus souvent, comme le fait remarquer Authueil. Dirty Denis, Nice Immorally, voire Tristan Nitot (qui oublie régulièrement à peu près tout le monde), étaient croisés un peu plus souvent avant un manque flagrant d’alibi. Finalement, il n’y a guère que Bladsurb que je rencontre régulièrement à la Philharmonie et qui était de la partie… (Les autres mélomanes étaient en revanche absents)

Comme à l’accoutumée, c’est Kozlika qui rassemble, et qui a lancé cette idée. Paris Carnet est sur mon agenda tous les mois, mais comme beaucoup, avec le temps qui passe, je zappe. L’évènement s’étiole et rassemble assez peu à présent. L’exceptionnel consiste alors à se rattacher à une date totalement arbitraire, mais qui par chance tombait assez bien pour plein de beau monde. Melody, Gilda, Mademoiselle Moi, Goon, Padawan, Veuve Tarquine (et j’en oublie), voilà des visages que je n’avais plus du tout vu depuis des années, et qu’il fait plaisir de revoir. La souris rencontre enfin Alice du Fromage, qu’il ne me semble pas non plus jamais avoir rencontré avant. Ça peut encore arriver !

Et c’est à peu près comme si on s’était quitté le mois précédent, en un peu plus patiné-grisonnant ; je ne sais pas si c’est rassurant ou flippant. On décidera dans 10 ans.

dimanche 30 septembre 2018

857ème semaine

Un WE à Paris pendant une semaine à Mérignac, sur une zone industrialo-commerciale des plus moches et insipides, telles qu’on peut les inventer en province et en banlieue parisienne, un truc mal fichu, sans vie, embouteillé deux fois par jour et sans aucun moyen de transport en commun sinon. Heureusement, le boulot-surprise était très bon. Mais clairement, deux Wagner au milieu de tout ça n’étaient pas de trop.

lundi 24 septembre 2018

856ème semaine

Marseille, Bordeaux, avions. Et entre ces divers déplacements, un emprunt immobilier qui se précise enfin, après avoir été maintes fois rejeté et malmené.

mardi 18 septembre 2018

855ème semaine

Suite de la semaine parisienne au lieu de new-yorkaise, pour courir après les prêts bancaires et les Apple Store. Tout en développant quelques fonctionnalités. À part ça, rien de forcément bien excitant…

mardi 11 septembre 2018

854ème semaine

De la banque et du code. Du code et de la banque. Oh, et un vol pour NY annulé à l’arrache. Gggrrrr… (Iberia/Level via Omega : service client à chier par ailleurs. Préparez le chèque, ça va saigner.)

mardi 4 septembre 2018

853ème semaine

Retour en cours ! Pendant que les banques une à une m’envoient chier, malédiction de l’entrepreneur à qui on viendra lécher le cul une fois qu’il aura montré aux charlots de ce monde qu’il vaut bien mieux qu’eux, il faut retourner aux fondements : un cours bonus de supply chain, trou dans la raquette de mon EMBA enfin comblé. Passionnant. L’avenir appartient à ceux qui savent. C’est toujours mon pari.

lundi 27 août 2018

852ème semaine

Du prêt immobilier, du réseau, du dev (enfin !), une semaine aux interactions sociales fort réduites…

dimanche 19 août 2018

851ème semaine

La reprise à une certaine dose des activités culturelles masque un acharnement sur la re-terraformation de cloud. Réseau et devops à haute dose : technologies branlantes et peu déterministes au rendez-vous. L’horreur. Quand ça finit par marcher, on a envie de recevoir un Nobel.

lundi 13 août 2018

850ème semaine

Retour à Paris, sous la chaleur épouvantable : les autorités conseillent les cinés, qu’il paraît. Ainsi soit-il : il y a beaucoup de retard à rattraper !

- page 1 de 105