humani nil a me alienum puto

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 28 mai 2010

footage de rigueur

Sans surprise, l'Euro 2016 se passera en France. Mais dans un budget très déficitaire à resserrer, rassurons-nous :

Les chantiers doivent bénéficier de 150 millions d'euros d'aides publiques, une enveloppe que le gouvernement avait promise quelle que soit le choix vendredi de l'UEFA.

Car oui : la France qui a accueilli la coupe du monde en 98 ne peut plus en l'état accueillir la coupe d'Europe en 2016. Avec les mêmes infrastructures. Enfin, en mieux, parce que le stade de 12 ans d'âge est déjà en cours de rénovation :

Au Stade de France, des travaux de rénovation ont déjà débuté depuis plusieurs années et continueront jusqu'en 2016.

À Lyon, on construira un nouveau stade. Pour quoi faire, au juste ? Allez savoir. Et à Marseille, on le recouvrira : pour protéger du soleil, certainement. Personnellement, l'idée d'injecter des fonds public dans un milieu où le sélectionneur (c'est-à-dire le type qui fait tourner des gus autour d'un stade, basiquement, et qui raconte des conneries à la télé optionnellement) est payé "environ" 100.000€ brut par mois, j'ai du mal...

Mais bon, vous comprenez, c'est parce que comme ça, ça fera vachement du bien au secteur du BTP, disent Vinci, Bouygues et Eiffage ; c'est vrai qu'ils sont vachement à plaindre, ceux-là. Et la meilleure, l'argument de la mort qui tue :

L'organisation de l'Euro 2016, attribuée vendredi à la France, ouvre la voie à un vaste chantier évalué à 1,7 milliard d'euros pour la construction et la rénovation d'une dizaine de stades.

Cette estimation de la Fédération française de football (FFF) ne comprend pas les coûts d'accès aux enceintes. La FFF a également estimé que 15.000 emplois seront nécessaires pendant la durée des chantiers. A plus long terme, une fois l'Euro terminé, 4.000 emplois seraient créés sur les sites pour l'accueil, la surveillance ou l'entretien.

Moi je propose de construire le 4ème aéroport de Paris sur l'eau. C'est vrai, quoi, ils avaient les yeux bridés ; nous on est plus malins.

mardi 25 mai 2010

le 25 mai, c'est...

En ce 25 mai, un événement pseudo-majeur allait m'échapper : la Towel Day, qui pourrait devenir une sorte de geek pride. Je ne sais pas s'il y aura beaucoup de monde, mais ça vaut p'têtre le coup d'y faire un tour (surtout si l'on n'a rien d'autre d'intéressant à faire le soir, genre baver sur Cate Blanchett dans "Robin Hood", activité hétérosexuelle comme une autre).

(en tout cas, il me faut la serviette "don't panic")

Pour mémoire, parce que ça m'a fait bien rire, la traduction depuis les initiateurs espagnols des droits et devoirs du geek :

Droits :

  1. Le droit d'être encore plus geek
  2. Le droit de ne pas sortir de chez vous
  3. Le droit de ne pas aimer le football ou quel que sport que ce soit
  4. Le droit de vous réunir avec d'autres geeks
  5. Le droit d'avoir peu d'amis (ou pas du tout)
  6. Le droit d'avoir autant d'amis geeks que vous le voulez
  7. Le droit de ne pas suivre la mode
  8. Le droit d'être en surpoids et myope
  9. Le droit de montrer votre geekerie
  10. Le droit de conquérir le monde

Devoirs :

  1. Être un geek quoi qu'il arrive
  2. Essayer d'être plus geek que tous les autres
  3. Si une conversation couvre un sujet de geek, vous devez donner votre opinion
  4. Sauver et protéger tout matériel de geek
  5. Faire tout ce que vous pouvez pour montrer des objets geeks tel un "musée du Geek" ambulant
  6. Ne pas être un geek généraliste, il faut se spécialiser
  7. Voir tous les films de geek le jour de leur sortie et acheter tous les livres de geek avant tout le monde
  8. Faites la queue à chaque première. Si vous pouvez y aller déguisé, ou au moins avec un T-shirt en rapport, c'est encore mieux
  9. Ne jamais jeter quoi que ce soit ayant un rapport avec un monde de geek
  10. Essayer de conquérir le monde !

mardi 4 mai 2010

aller voir chez les Grecs

Après avoir lu le didactique Verel et le bilan partiel des Econoclastes, on pourra s'attaquer à plus lourd (et pessimiste) : le NY Times et Bloomberg parlent du plan d'austérité qui aura bien du mal à passer (et si ça passe, ça risque de casser), et le libéral Vincent Bénard avec de longues explications comptables (que je n'ai pas fini de lire ; quand on lit aussi ceci, on se dit que les libéraux vont finir comme les cocos, où lorsque j'entendais goguenard : "les capitalistes se sont foutus de nous quand ils nous ont montré que tout ce que l'on racontait était des conneries, mais maintenant ils rient moins, parce que tout ce qu'on racontait sur eux, c'était pas des conneries !").

J'espère toujours comprendre pourquoi on ne donne toujours pas un bon coup d'inflation (outre que ça ruinerait les rentiers qui nous dirigent), classiquement la méthode habituelle avec la dévaluation et la guerre (ou alors, on pourrait faire la guerre aux Grecs, peut-être). Apparemment, avec le bordel d'avoir créé une monnaie unique sans gouvernement unique (on est crétin ou on ne l'est pas), ce serait pire que tout -- à ce propos, "Economics" est sur ma wishlist Amazon, il n'est pas interdit de me l'offrir  *sifflote*.

On pourra toujours, en attendant (Godot), se détendre en lisant Daniel Schneidermann, qui m'a beaucoup fait rire -- c'est déjà ça.

vendredi 30 avril 2010

surveiller et punir à peine dévoilé

À droite, la vraie, la traditionnelle, on n'en peut plus : la preuve ; pour la première fois, je suis d'accord avec 90% de ce que dit Koz (qui au passage pointe vers un excellent article du Post). Car il faut être bien plus stupide que ses pieds, pour interdire la Burqa, et être politiquement aux abois, pour trouver pareil épouvantail, et distraire la populace des vrais problèmes. La preuve : les Belges viennent de le faire.

La Belgique, qui n'a pas de gouvernement, a voté ce texte extrêmement urgent pour gérer ce problème de société et de sécurité (oui oui, sécurité : il faut, nous dit-on pouvoir reconnaître tout un chacun : "surveiller"), d'interdiction de la burqa. Et du niqab. Et de la cagoule, et du carnaval. Si si :

Le texte, qui ne parle pas explicitement de burqa ou de niqab, prévoit que les personnes qui "se présenteront dans l'espace public le visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu'ils ne soient plus identifiables" seront punies d'une amende et/ou d'une peine de prison de un à sept jours.

C'est tout simplement épatant. Et il n'y a eu que deux absentions, tout le reste de leur parlement a voté comme un seul homme. Une vraie histoire belge. Allez, pour la route, je graisse là où c'est très drôle :

"L'image de notre pays à l'étranger est de plus en plus incompréhensible mais, au moins, par rapport à l'unanimité qui va s'exprimer au sein de ce Parlement sur ce vote interdisant la burqa et le niqab dans notre pays, il y a un élément de fierté à être Belge", s'est félicité le député libéral Denis Ducarme.

Mais ne nous inquiétons pas : grâce à une très forte sélection, nous avons trouvé du haut potentiel en France. On avait peur que l'on nous monte une sorte de subterfuge qui aurait posé des standards sociaux français. C'était surestimer nos couillons. Non, ce sera deux articles, d'après les fuites (encore et toujours, des pampers au gouvernement !) dans le Figaro :

Article 1 : «Nul ne peut dans l'espace public porter une tenue destinée à dissimuler son visage.» «La méconnaissance de l'interdiction de l'article 1 est punie d'une contravention de deuxième classe de 150 euros». «Peut-être prononcé à titre de peine alternative ou complémentaire, un stage de citoyenneté.»

Article 2 : Le texte crée également un nouveau délit d'«instigation à dissimuler son visage en raison de son sexe». L'acte d'imposer de se dissimuler le visage, par «la violence, la menace, l'abus de pouvoir ou d'autorité sera puni d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende». Ce nouveau délit s'inscrit au chapitre 5 du Code pénal qui traite des atteintes à la dignité de la personne.

Hop ! Plus de carnaval chez nous non plus (et comment va faire Darth Vader ? Va-t-on pouvoir se balader avec un casque de moto ?). Cependant, en France, on sait quel est le vrai problème : ces femmes, que l'on va punir de 150€ d'amende (je rappelle le salaire moyen des Français ?), sont des victimes. Et donc, pour leur conjoint, leur grand frère, leur <insérer ici un cliché>, ce sera un an de prison et 15.000€ d'amende. En tout cas, notez bien :

Selon un des rédacteurs du texte, cité anonymement par Le Figaro, il a été décidé "des peines légères" pour le port du voile intégral "car ces femmes sont souvent victimes".

Punir des victimes, logique imparable.

Mais vous savez, il y a aussi des arabes dévoilées. Trop dévoilées ; qui ont aussi des problèmes avec Besson. Mais là, c'est amusant, le symbole national footballistique en prend plein les dents. Zahia (que je trouve fort moche, au demeurant ; les courtisanes de 16 ans, ce n'est plus ce que c'était, mais à 2000€ la nuit, respect quand même), il va falloir lui mettre une burqa d'urgence.

Cessons de railler. Dans notre beau pays, pendant qu'on se prend la tête pour un bout de tissu, les cols blancs se portent très très bien. Même le procureur général le dit :

La veille, le ministère public avait requis à son encontre quatre ans de prison dont deux avec sursis, 200.000 euros d'amende et l'interdiction des droits électifs, soit la perte des mandats et l'inéligibilité dont la durée était à l'appréciation du jury. L'avocat général Yves Charpenel avait estimé que "37 millions de francs, soit 5,6 millions d'euros, avaient été détournés" dans les trois affaires pour lesquelles le sénateur est jugé. Il avait cependant reconnu que "ces trois dossiers ne montrent aucune âpreté personnelle au gain, ni aucune volonté d'enrichissement crapuleux" mais y voyait l'expression d'une "faiblesse": "celle de la passion politique qui lui a fait perdre de vue les limites de la probité publique".

Vous avez le droit de relire lentement.

lundi 12 avril 2010

ninjaaaa !!

Il ne faut plus dire "guru" mais "evangelist" ou "ninja".

Well, this week we take on one of the more popular topics – the emergence of new job titles.

What’s an example of one of these emerging trends?  Between 2002 and 2007, we have noticed a surge in the percentage of job titles that include the term “ninja”. Modern day ninjas are not experts in martial arts or stealth soldiers – today they are more likely to throw Java exceptions rather than steel stars.

Other ninjas come from the social media, computing and design sectors. Professionals in customer service, advertising and finance have their share of ninjas too

Bon bein, je vais y penser...

mardi 9 mars 2010

cherchez l'erreur

Je m'amuse parfois à jongler avec les réseaux sociaux des cercles puissants français (politique, pouvoir, famille ; amusez-vous donc avec les Wendel par exemple). Cette fois, après avoir constaté la dream team qui a coulé Thomson (Technicolor à présent), avec un article wikipedia qui fait suivre la liste des membres du CA par le paragraphe "Une gestion erratique", je tombe sur l'article de Stéphane Richard (nouveau PDG de France Telecom, après le serial indirect killa précédent), qui opère un rapprochement encore plus "amusant" :

 Fortune

Il a fait fortune en vendant ses parts dans Nexity et est assujetti à l'ISF.
Il a subi en octobre 2007 un redressement fiscal de 660 000 euros, montant comprenant « une pénalité de mauvaise foi d'un montant de 5 % ».

Distinctions

    * Légion d'honneur, remise en 2007 par Nicolas Sarkozy.

lundi 8 mars 2010

post-féminisme

J'aime bien l'expression de Meilcour sur son analyse des couvertures crasseuses du nouveau magazine pour femelles basiques "Envy". En cette journée de la femme, trois d'entre elles s'insurgent que trois hommes soient nommés aux trois nouveaux postes du Conseil Constitutionnel ; d'un autre côté, j'aurais bien aimé qu'elles nous donnent des noms alternatifs. Mais on nous l'assure : les femmes sont le marché émergeant le plus prometteur. À l'Ouest, rien de nouveau.

mercredi 3 mars 2010

Barbie geekette

La 126ème Barbie professionnelle sera geek. Enfin, geek chic. Enfin... Elle a un PC et des lunettes fuscia, mais ne ressemble en rien à ce que je rencontre (rarement) tous les jours -- ne serait-ce que parce qu'elle est blonde, et des blondes dans l'informatique, ne riez pas, je n'en ai jamais connu qu'une seule, et elle était, comme dire... blonde ? Bref, il y a des photos par là (alors c'est pas pour faire mon macho d'informaticien de base, mais je la trouve pas baisable du tout : c'est quoi cette mâchoire ? OK, je fantasme un peu sur Émilie Cozette, qui n'est pas mal dans le genre non plus, mais là je trouve juste qu'elle a une tête de freaks -- passons).

Il se trouve que le choix s'est fait à l'issu d'un vote assez biaisé par la mobilisation de... geekettes (on aurait pu croire de geeks, par fantasme ou par dérision, mais apparemment non). Reste à savoir si ça fera des vocations. En tout cas, il paraît qu'elle tourne sous Linux, mais je suspecte les gens qui ont lancé cette info, dont je ne peux décidément pas vérifier la teneur en voyant le code binaire à l'écran (ce qui tendrait plutôt à conforter l'hypothèse d'un BSD -- d'un autre côté, l'écran est bleu, comme un windaube en fonctionnement nominal), d'avoir extrapolé le fait qu'il semble qu'elle tienne un EeePC rose, qui effectivement tournait sous Linux.

Mais bon, on n'est plus à ça près.

miaou

C'est un peu contre la politique anti-beauf de ce blog, mais ça m'a fait penser à Embruns, Lea et B#4 :

C'est un zoophile, un pédophile, un sadique, un pyromane, un nécrophile
et un masochiste qui se font chier. Ils ne savent pas quoi faire alors
le zoophile propose :
- Hé, si on prenait un chat et qu'on le violait ?
Le pedophile :
- Et si on prenait un chaton et qu'on le violait ?
Le sadique :
- Et si on prenait un chaton, qu'on le frappait et qu'on le violait ?
Le pyromane :
- Et si on prenait un chaton, qu'on le frappait, qu'on le brulait et qu'on le violait ?
Le necrophile :
- Et si on prenait un chaton qu'on le frappait, qu'on le brûlait, qu'on le tuait et qu'on le violait ?
Le masochiste :
- Miaou...

Source : une association de futurs beaufs ingénieurs marseillais (attention : contient des blagues potaches à base d'homophobie et autre misanthropie basse)

PS: Bonjour le Chat

mardi 16 février 2010

problème (de) fonctionnel

"Ce rendez-vous a lieu dans le passé"

Me dit le BlackBerry, en sélectionnant un rendez-vous de lundi, dans l'en-tête. Il manque manifestement une fonction "réserver la DeLorean".

(ça faisait longtemps que je n'avais parlé d'informatique sur ce blog, tiens...)

- page 2 de 43 -