Je lis rarement de références à Konqueror, utilisés paraît-il par seulement 3% des utilisateurs dans le monde, ce qui ne paraît pas stupide, même en considérant le changement de user-id pour lutter contre les sites stupides qui ne veulent que du IE (en train de bcp changer grâce à Firefox), ou qui ont un code qui réagit par navigateur (et bien entendu, l'oubli, als que c'est l'un des 3 seuls navigateur au monde à respecter les standards parfaitement) ; en effet, si l'on considère les 10% d'utilisateurs mondiaux utilisant par Linux, et dans une moindre mesure *BSD et autres *nix POSIX (certains unix ne st pas posix, comme qnx par exemple), et que l'on prend dans ceux-là les utilisateurs de KDE, ça réduit bcp ; en revanche, les utilisateurs d'autres environnements ne pouvant rivaliser plus lgt avec KDE (qu'ils trouvent trop bons, et faisant trop de choses... On croît rêver...), ils st bien obligés de l'utiliser comme gestionnaire de fichier, notamment à cause de SaMBa, l'implémentation libre du protocole de partage de fichier windaube, SMB (implémenté en très peu de temps, de manière bcp plus efficace que l'original de chez m$, de telle sorte que tt le monde parle de SaMBa au lieu de SMB maintenant, même ds le monde windaube :s).


Je vais faire une courte énumération de ce qui fait la supériorité extrême de ce navigateur, qui a environ une dizaine d'année d'avance technologique sur ses concurrents ; ceci fait suite à ce récent article, que je trouve bien incomplet. Et au moins comme ça, je dit tout une bonne fois pour toute, et plus besoin d'argumenter 25 ans, je linkerai direct ici.

Architecture générale :

Konqueror repose sur KDE, donc sur la bibliothèque Qt ; je crois qu'il utilise aussi un bon nombre de programmes tels que imagemagick, plus ou moins directement. Il faut dire que tout marche par plugin, nommés sous le nom de kio, soit un acronyme pour KDE Input/Output, ce qui donne les ioslaves, puisqu'ils sont subordonnés à KDE en général, et Konqueror en particulier.

Interface générale :

De base, il est possible d'ouvrir un document, de l'enregistrer, d'envoyer un mail par l'intermédiaire de Kmail, d'ouvrir le document avec n'importe quel autre programme associé au type MIME (par exemple, clic sur page html, ouvrir avec quata+, firefox, mozilla, opera, etc), d'éditer (copier, coller, etc), de rechercher (outil de recherche KDE, le plus puissant du monde, gère même les regexp, que l'on peut éditer graphiquement à la volée avec kregexp) ; de changer les types d'affichage suivant le document ouvert (y compris pr les dossier, par exemple passer en vue aperçu d'image, ou cervisa pour le CVS, etc), zoomer sur les polices et les miniatures d'images, éditer le code source du document (pour le html), ou trier/afficher de manière totalement customisée pour les dossiers (y compris distants par ftp, etc : taille des icônes, tris, choix des aperçus [tous les types de fichiers supportés sans exceptions, y compris les fichiers sons, qu'il peut jouer au survol de la souris], etc), d'afficher ce que les dossier contient (type de fichiers prédominant ds le dossier, sans avoir à l'ouvrir) ; d'aller dans l'historique précédent/suivant, le dossier parent (tjs dispo, même pr la navigation web), ou directement dans le dossier personnel/les applications/les médias/etc ; de gérer les signets, avec mise en signet directement dans le bon sous-menu, renommage à la volée, ouverture d'un sous-menu complet de signet en un clic, et un gestionnaire de signet impressionant (avec par exemple la mise-à-jour des favicônes, ces petites icônes associées aux sites) ; dans l'ordre des menus, vient ensuite les outils, avec affichage de la console (Konsole) externe, et pour le mode exlorateur de fichiers, recherche de fichier, filtre d'affichage permettant de choisir les types de fichiers à afficher (avec stats sur leurs nombres), création d'une galerie d'image (ds un dossier, prend les images, fait des miniatures et les mets ds un html customisé en galerie linkant sur les vraies images, le tt configurable),  et exécution de commande (si l'on met une commande, accessible sur KDE par alt-F2, de type "gg:toto", ça ouvre un onglet Konqueror qui fait une recherche de "toto" sur google, au passage) ; pour le mode navigateur web, raffraichissement automatique (par ex, recharger la page ttes les 5 minutes), récupération des plantages (un Konqueror, KDE, ou X a planté ? Rien n'est perdu, on peut réouvrir la session crashée site par site, ou d'un seul coup avec un clic), le "spek text" (permet de faire lire du texte en audio), la configuration html (permet de dire par site si l'on autorise les cookies, le javascript, le java, les modules externes [flash, ...], le chargement auto des images ; permet aussi d'activer le proxy, ou de changer la politique de gestion du cache des pages visitées), traduction de la page web (interfacé avec babelfish, traduit un nombre impressionnant de langues entre elles), arborescence DOM (un analyseur précis), gestion des relations du document (les balises html "link", utiles sur les forums de développeur par exemple, permet de se promener à la volée dans les threads), la validation w3c (xhtml et CSS), l'archivage de la page web (ds un fichier compressé war, comporte tt ce qu'il y a besoin pr afficher la page, en 1 seul fichier), et enfin, la gestion du user-agent (authentification du navigateur en n'importe quel autre) ; le menu suivant porte sur la configuration, j'y reviendrai, c'est tout un programme ; avant-dernier menu, gestion de la fenêtre, avec scission de la fenêtre horizontalement ou verticalement, fermer une sous-fenêtre, nouvel onglet, duplication d'un onglet, détacher un onglet (ça l'ouvre ds un konqueror à part), déplacer les onglets entre eux (sur la droite ou sur la gauche), affichage de l'émulateur de console (une console intégré dans konqueror, que l'on peut lier à la vue courante, de telle sorte qu'un changement de dossier dans la console ou la vue graphique, ça répercute les chgts ds l'autre) ; et pour finir, le menu d'aide (complète sous SuSE ; le "qu'est-ce que c'est" est magique aussi :) ). Qu'y a-t-il d'autre ? L'impression, la gestion de la sécurité SSL (gestion des certificats comme vous pouvez même pas imaginer), l'intégration de kget (lister les liens et les télécharger tous, ou afficher la cible de largage (TOUT est drag'n'dropable sous Konqueror, y compris les onglets), et le bouton indicateur de chargement, qui lorsque l'on clique dessus duplique la
session Konqueror :p

Il y a une barre d'url de KDE, j'y reviendrai ; et une barre de recherche google, à laquelle on peut dans la nvelle version ajouter n'importe quel moteur recherche.

Notons que quasiment toutes les actions ont leur raccourcis clavier, et que l'on peut les customiser à colonter. Idem, il existe plusieurs types de vue, on peut les modifier et en créer de nouveaux. On peut aussi changer toutes les barres d'outil, cacher le menu, ou encore passer en plein écran.

On peut afficher ou cacher un panneau de navigation, qui réduit ne prend qu'une place minime (et peut se déplacer n'importe où, pareil pr les autres menus) ; les items qu'il comporte sont configurables, on peut choisir d'en afficher qu'un seul à la fois ou plusieurs en même temps ; il y a un lecteur amarok embarqué (le lecteur multimédia hallucinant qui fait le café), les signets,  l'historique, un explorateur sous dorme d'arborescence de fichiers de dossier personnel, un navigateur réseau (en arbrescence aussi), un autre explorateur mais cette fois-ci à partir du dossier racine, et enfin la gestion des services (navigateurs ds le réseau, ds le système, ds les CDs audio, ds les périph, et dans les polices de caractère).

Il y a tout un tas de choses comme ctrl+roulette pour zoomer, flèches pour naviguer sur une page (shift+flèche pour que ça continue en automatique, on peut même régler la vitesse en rappuyant), touches début, fin, etc, clic droit sur tout un tas de choses, correcteur orthographique dans les boîtes de texte, avertissement en cas de fermeture d'un onglet alors que du texte a été tapé mais pas envoyé, etc, la liste est longue. J'allais oublier que grâce à KDE, on peut naviguer par mouvements de la souris, c'est totalement illimité, on peut définir ce que l'on veut, et ceux par défaut st vraiment super utiles.

Documents gérés:

Konqueror marche sur les kparts, un nombre impressionnant de choses peuvent être affichées en embedded, le tout réglable ds la conf de KDE (préférence pr l'embedded ou pas, etc), et outre les fichiers textes ou les pdf, sur SuSE on peut même ouvrir un .doc dans OpenOffice2 dans un onglet... De même, le "nspluginviewer" est une entité permettant de gérer les modules externes compatibles netscape (dc mozilla et firefox), tels que le flash (on ne trouve pas de flash pr Konqueror, c'est KDE qui va lui indiquer, ou als manuellement, qu'il y a le plugin d'installé pr mozilla, et qu'il peut dc l'utiliser), de telle sorte que si une appli flash part en live, il suffit de la tuer sans mettre en péril le Konqueror qui la fait tourner. En ce qui concerne les miniatures ou l'affichage du html, idem, ce sont des ioslaves, kthumnails pour le premier, khtml pour le second. KHTML est l'un des 3 interpréteur de html a avoir passé le terrible acid test, sachant que le premier était Safari, basé sur un fork de KHTML (j'en ai parlé, bientôt les téléphones Nokia seront basés dessus, tout comme les motorolas, et très certainement les palm). KHTML est aussi bcp plus rapide que Gecko, l'interpréteur de Firefox, mais plus intransigeant envers les choses pas strictes (paraît-il, moi je ne trouve pas du tout que ce soit le cas, bien au contraire) ; un module kgecko existe (un premier proj est mort, un autre est en finition), permettant à Konqueror de choisir entre KHTML ou Gecko pr afficher les pages web :p.

Gestion des protocoles :

Konquror gère tout ce qui est gérable par la ligne de saisie d'url de KDE. Outre les raccourcis comme "wp:" (recherche sur wikipedia), "sf:" (recherche sur sourceforge), etc, on peut saisir : "file:/" pour les fichiers, "http://" et "https://" pour les pages html, "ftp://" pour le ftp, "fish://" pour le ssh à la volée (il regarde les outils distants, un truc de fou), "smb://" pour le SaMBa, etc. C'est extensible à l'infini. Il existe par exemple kiolocate, qui permet de faire "locate:" pour rechercher comme avec "locate" en ligne de commande (et "ilocate", comme "locate -i", non sensible à la casse). Les plus utiles sont "tar:/" ou "zip:/", qui permettent de se promener dans des archives comme dans n'importe quel dossier (avec miniatures, etc). Les plus fun sont "man:/" ou "info:/" pour avoir le manuel unix reformaté et très sexy. Le plus puissant est peut-être "audiocd:/", qui permet entre autre d'encoder à la volée en wav/mp3/ogg, avec gestion CDDB, etc ; il a aussi "kamera:/" qui fait des slideshow d'apareils photos, mais j'ai pas le matos, juste vu des screenshots...

Configuration:

On peut tout configurer sous Konqueror, et pas besoin de commande bizarres à la firefox, ou de modifier la base de registre de l'autre infâme IE. On peut choisir le comportement des fenêtres/onglets, des info-bulles, etc, l'apparance du gestionnaire de fichier (police, lignes d'affichage, etc), la gestion des méta-informations (ainsi que la liste des protocoles supportés, comme "iso:/" pour se ballader ds les isos, etc), la gestion des types MIME (avec recherche par motif de fichiers), le comportement web, avec une configuration sur le bout des doigts (nottament pr la configuration tout-onglet), la gestion du java et du javascript (autorisations, sandbox, etc, c'est très secure ; mettre "intelligent" à "ouverture de nouvelles fenêtres" pr la politique de gestion du javascript bloque les pop-up, et c'était pls années avant que firefox ne le fasse...), les polices (avec les super option de taille minimale à ne pas franchir, par ex), les raccourcis
web (configurables à l'extrême ; par exemple, j'ai ajouté "msn:" qui va me chercher des infos sur les contacts msn), la config de l'historique (politique de limites dans le tps, etc), la gestion des cookies, avec politique générale et appliquée à chaque site (que l'on peut consulter et modifier, etc), gestion du cache (et taille sur le disque), gestion proxy/socks (global à KDE ; je précise que tout ce panneau de conf est aussi accessible depuis kcontrol, le centre de config de KDE), les feuilles de styles (imposer sa propre CSS et ignorer celle du site, avec possibilité d'en déterminer une en cochant ds "paramètres"), cryptographie (la gestion SSL de tt à l'heure), l'identification du navigateur (personnalisable à fond, on choisit exactement les infos à transmettre ; géré par site, et on peut même envoyer au passage un message ds les logs du webmaster style "fix your site!!" ^^), la gestion des modules externes (détection, politique de priorité du process, politique d'autorisation par site, etc), et enfin, la gestion des performances, avec la gestion de la mémoire, et le préchargement d'instance. J'en profite d'ailleurs pour dire qu'un Konqueror avec plus de 100 onglets (ça m'arrive fréquemment) prend autant de place mémoire qu'un firefox à 15 onglets (et d'ailleurs firefox ne gère pas la barre de défilement sur onglet, ni le clic droit, ni la roulette pour passer de l'un à l'autre, ni le déplacement des onglets, bref, que dalle).

Bon, je suis désolé, j'ai du en oublier des méga-tonnes. Sans compter tous les progs et les scripts que l'on peut interfacer, de telle sorte que l'on peut naviguer en 2D dans des représeantations graphiques, moter des isos en faisant clic droit, compresser dans une nouvelle archive ou ajouter à une archive existante, copier/déplacer avec un simple menu sur clic droit, faire pivoter les images de la même manière, j'en passe, j'en passe. Bref, j'ai dû émunéré tout de même une bonne moitié des possibilités de Konqueror, mais je vous averti tout de suite, je ne suis pas encore passé à KDE3.4.3, et d'habitude, il y a bcp de choses qui sont rajoutées entre 2 releases... :D Bref, après le navigator et l'explorator, vient le Konqueror, le programme totalement hallucinant, et je défie à présent quiconque de venir me contredire lorsque j'affirme qu'il n'y a pas meilleur navigateur/explorateur de fichier/cafetière que Konqueror >_<


edit:j'oubliais (dois sûrement y en avoir d'autres...) : Konqueror averti lorsqu'une boîte de dialogue a été remplie par du texte non sauvé, la gestion des liens par raccouricis est bluffante, et les mots de passes sont gérés par Kwallet, donc ctyptés en RSA 32 bits avec possibilité de protection supplémentaire par mot de passe (als que ts les autres navigateurs stockent en base 64, ce qui se déchiffre en qqs microsecondes, de telle sorte que votre compte bancaire et autres joyeuseries sont mis quasiment en clair ds les fichiers de conf...)