Il y a un grand nombre de participants, beaucoup plus que ce que Koz' avait eu le malheur de prédire (mais il manquait Nawal, qui a dû préférer Parisist, ouais, j'te dénonce, j'ai traîné sur moi ton bouquin odorant pour rien !! >_< ) ; des habitués du Paris-Carnet, et quelques nouvelles (et un nouveau aussi, nan ?). On a mangé, bu, switché de tables ou d'endroits pour mélanger un peu les corps et les âmes (tiens, chuis poétique, ça doit être le second effet Shortbus), bref, comme un Paris-Carnet. Et un mercredi aussi. Pourtant, ceci n'était pas un Paris-Carnet. Mais alors RIEN à voir. La preuve : ce n'était pas le premier mercredi du mois !! Et ça, ça change tout. Si si. Ou pas.

Alors d'habitude, on peut name dropper 6 noms à tout casser et l'on a fait le tour, mais cette fois-ci, ce serait un peu long. Fais mumuse avec mon N770, Yves a découvert que Linux c'est facile et mumusant, surtout avec un stylet et la reconnaissance d'écriture ;). Goon avait un nouvel appareil (et ouuaaiiiss, j'l'ai encore casé :p ) dont j'aurais certainement le jumeau sous peu (en théorie). Parlé avec Nim' et Kerlu du monde merveilleux de l'ingénieur, on serait pas très bon en plaquette de pub au salon de l'étudiant (d'un autre côté, on n'a pas le choix, comme le rappelait Eolas peu après, il bosse comme un malade pour des clopinettes ; d'un autre côté, avocat, c'est une vocation nan ? :D ). Discuté ciné-qui-traumatise avec MrKa, Koz', Pascal, Padawan et Denys, pas eu l'occasion de recommander quelques bons films du moment (malheureusement, "American family", "taxidermia", ou "princess" ont disparu de l'affiche), j'aurais pu parler de Tarkovski et son immense "Stalker" découvert récemment, le film qui rend cardiaque alors qu'il n'y a strictement rien au final, juste une extraordinaire ambiance.

Fini la soirée avec Thomas, Le_Jax et Fûûlion (ainsi que DrDave par intermitence) qui n'arrêtaient pas de chanter des trucs méga zarbs (de la variété je crois, je passe sur les détails scabreux) ; un petit moment de solitude :D. Retourné à pied pour une bonne partie du chemin avec Koz' et sa fille parfaite ("mais avec plein de jolis défauts" ; mouais :p ), au final, un très très bon faux-Paris-Carnet, des fakes comme ça, je suis toujours partant ;).

Et puis (re-)joyeux anniv' à Koz', Gilda, et même Thomas par avance puisque je ne pourrai pas trop poster le jour très prochain en question ;). Zut, c'était ça qu'il fallait chanter, trop pas efficaces nos lyriques....