Paris-Carnet estival, en terrasse de l'Assassin. Pour la première fois (enfin, dois-je compter Kerlu ?), je coopte quelque blogueur plus très prolifique, Ticapix ; qui a voulu rester assez discret (sauf qu'il est dans ma blogroll depuis longtemps, hum ;) ). Je commence par du déplombage de carte wifi sur le nouvel ordi kawaii de Denys ; manque de bol, le driver expérimental nécessite une mise-à-jour kernel (ou le passage par ndiswrapper, au choix, mais c'est toujours bon d'avoir de vrais drivers opensource), il est vrai que l'OpenSUSE 10.2 date d'il y a six mois à présent ; tout le reste marche absolument parfaitement, et mieux que sous Vista (qui n'a pas voulu se réinstaller apparemment), notamment les DVD (test en direct sur "le mépris" de Godard) ; OpenSUSE, c'est bon, installez-en.

Je parle avec Bladsurb de l'art trash qui a tendance à se faire rare, de plus en plus propre, politically correct ; il me répond que c'est tout simplement que la voie a déjà été explorée, inutile d'y revenir ; je ne suis pas très d'accord avec l'argument. Peut-être en parlerais-je ici, un jour...

Petit papotage organisé entre Ticapix et Fûûlion, ce qui me permet de prendre un peu de nouvelles de la miss qui a quasi-totalement disparu de mes écrans radar depuis bien longtemps (quand bien même le temps paraît certes court).

Parlé (très) rapidement à Kerdekel, indiqué à Mauriz que Netvibes est blindé de bugs, un truc impressionnant ; ça reste pratique, mais pour de la réinvention de roue, avoir du flickering, des poignées qui déconnent, le raffraîchissement qui a la polio, et j'en passe, ça me laisse assez rêveur. Le web 2.0, c'est la redécouverte des softs d'il y a 10 ans directement dans le navigateur, contre 50mo de RAM ; chouette alors !

Taillé une bavette avec le capitaine (qui prend beaucoup de monde sur ses genoux), en parlant avec Versac et <un blogueur ex-centralien> (ça m'apprendra à ne pas demander le pseudo >_< ) de politique, puis de grandes écoles, notamment de fêtes étudiantes (le nom technique des beuveries dont je crois vous avoir déjà entretenu).

Après avoir croisé Boris, et maté les photos de la progéniture eolassienne qui marche, la fin de soirée se fait en compagnie d'Authueil, qui me paie gentiment un diabolo citron pour fêter ma promesse en mariage (ceci dit, il ne risque pas grand chose, et moi non plus, puisque ma condition est qu'il vote à gauche) ; nous parlons gouvernement et religion, et re-gouvernement, avant d'être rejoint par Eolas. Je sens qu'on va s'amuser à partir du 18 juin...

Retour fort tard en compagnie de Hellgy, Biou, Labo, Goon, Koz', et Fûûlion. Ça parle musique, et déménagement (et moi aussi faut que je me lève à 6h30, vais être frais pour faire des cgi en script shell, surtout que j'ai promis de tout finir pour vendredi, et que j'ai découvert le truc hier :D ). Ceci dit, Goon est toujours le seul à être observateur ; et dois-je en déduire que personne ne connaît ça ? J'avais pourtant un gros logo immanquable dans le dos, tout se perd, vraiment... :/