Hé hé, pas le mien, celui de p'tite soeur (qui se fait vieille, décidément). Je lui ai pris un bleu, j'hésite toujours pour moi, j'aime beaucoup le blanc, mais il est vrai qu'il est class en bleu profond. Bref, j'ai examiné la partie logicielle de la bête plus en avant, et pour l'instant le plus gros regret est l'absence de module ttyACM qui m'aurait permis de me connecter au net via mon portable 3G et wvdial (je recommande d'ailleurs l'article du dernier Linux Pratique concernant la question). Et le clavier qwerty pour rentrer le mot de passe (qui sert à l'utilisateur et à root -- le premier est incertain) ; d'ailleurs aucune info n'est demandé à l'utilisateur, je m'appelle donc toujours user, et ledit mot de passe n'est jamais demandé, il vaut mieux (il risquerait d'y avoir des surprises !). La vitesse de démarrage et la mise en veille sont très rapides, ce qui est fort appréciable. A part ça, les 512Mo de mémoire font qu'avec cinq onglet sur Firefox2, ça commence à laguer. Qui a dit que c'était de l'embarqué ?

En fait, ce sont de gros gourmants : pas pour rien que 1Go de flash a été dédié à la swap (oui c'est très con, mais j'ai déjà expliqué ça dans mon blog pro, vais pas me répéter :)  ). Surtout que voilà : les programmes sont majoritairement gnome, plus Firefox et OOo (2.3) ; il y a quelques programmes Acer qui ont un look carrément différent ; et il y a quelques programmes KDE (comme kolourpaint). Résultat : on a trois lib partagées en mémoire, et autant de bus de communication (un dcop tourne en ce moment même, pourtant je n'ai lancé aucun programme Qt/KDE !). Et de fait, la moitié de la RAM est déjà utilisée au démarrage (si l'on retire tout ce qui été mis en cache par le kernel).

Et là où l'on sent qu'ils sont vraiment couillons, c'est que le bureau utilisé est XFCE. Oui, histoire d'avoir un truc léger  :). Et zouh, encore une lib graphique en mémoire ! La bonne nouvelle, c'est qu'ils n'ont pas trop fait le ménage, chez Acer (ah bah ça alors, quelle surprise...). Donc, on on ouvre un gestionnaire de fichier, on clique sur "Fichier" puis sur "Terminal" et tadam ! Un terminal.

On tape "xfce-setting-show" : et on reconfigure le bureau ! Déjà, on vire cet affreux thème RedmondXP qui fait des fenêtres au look windaubien : dans le gestionnaire de fenêtre, on met "Sassandra", c'est beaucoup mieux ; on en profite aussi pour changer la prise de focus et la mettre logiquement sous la souris, tandis qu'un clic ne doit jamais mettre au premier plan (toujours dans l'onglet "focalisation"). On peut aussi se rajouter un ou des bureaux.

C'est que les raccourcis de XFCE sont aussi disponibles : alt+insert rajoute un bureau, alt+suppr le supprime (ctrl+alt+flèche pour se déplacer de l'un à l'autre), et à voir disparaître la barre de recherche internet du bureau, on peut soupçonner que l'affaire n'a pas vraiment été testée avant... Il y a des choses comme ça qui laissent penseur : pourquoi avoir un lircd d'installé avec un script de démarrage associé alors qu'il n'y a pas de capteur infrarouge, ou pourquoi encore un GPM est présent de la même manière alors que l'inittab n'active aucune console en framebuffer.

Mais bon, ça permettra de récupérer le grub et de déporter root vers une OpenSuse avec KDE4 bien plus léger que tout ce bousin préintégré, avec un compiz parce que labestiole peut largement faire de la 3D (au passage, Intel ment : malgré la présence d'un ventilo, la bestiole chauffe, et ce n'est pas à cause du disque dur : il n'y en a pas !). La question se pose alors de savoir si j'achète ce modèle peu cher à 260€, ou si j'attends pour 70€ de plus que la version avec disque dur 80Go soit redistribuée. Dans tous les cas, il me faut un DD : soit en externe sur usb pour les fois où j'en aurait besoin, soit j'ouvre la bête et le rajoute à la main (à quoi sert cette petite trappe dessous, avec deux petites vis ? J'avais lu quelque chose à propos d'une connectivité 3G, mais je doute toujours qu'il y ait un OMAP, surtout avec leur pauvre niveau d'intégration embarquée constatée, et l'absence de ttyACM alors que ppp et wvdial sont bien là).

A remarquer au passage l'originalité de l'extension de mémoire de stockage physique par l'intermédiaire d'un second slot SD Card, avec l'utilisation du système de fichier AUFS, successeur de UnionFS. Et ça c'est décidément une excellent idée à l'heure où les SD dépassent les 10Go. J'aurais alors comme idée de séparer les 8Go en trois, en laissant le root originel et en virant la swap pour étendre sur 4Go supplémentaires une OpenSuse optimisée sur CramFS (oui, en RO, je suis un killer de l'embarqué, ne l'oublions pas !), avec un home étiré sur la flash interne et la SDCard, qui pourrait être chiffrée. Disque dur interne ou externe : telle demeure la question...