Tiens, un western, ça faisait longtemps ! 1882, le temps où l'Amérique était à moitié civilisée -- ok, c'est toujours le cas, mais ils font des efforts ! Des gens cultivés se tirent dessus, ça change du fermier de base, dans "Appaloosa" on parle littérature et on emploie des mots compliqués, entre deux fusillades. On aurait alors bien tort de qualifier le film de western bien classique : certes ça en a bien l'air, avec son titre du même nom que la ville, où l'on engage deux fins tireurs pour faire à nouveau régner l'ordre contre le chef de bande rusé aux vues sur tout ce qui brille dans la région -- l'argent, qu'il soit vert ou en métal. Ed Harris -- aussi réalisateur, scénariste et compositeur, pour la peine -- accompagné de Vigo Mortensen d'un côté, formant un couple de shériff aux relations bien spéciales, et Jeremy Irons de l'autre. Et puis Renée Zellwegger, qui a beau ne pas être une pute, pour une fois, n'en reste pas moins une belle salope pas éthique du tout -- elle aussi a tendance a tirer tout ce qui bouge, surtout si c'est fort et que ça a un flingue. Dialogues ciselés et grinçants au rendez-vous. Adaptation d'un roman, comme d'hab, ce qui évite de s'abîmer les yeux et règle l'affaire en deux heures : du très bon western comme on n'en voit plus trop -- un tous les trois ou quatre mois, à vue de nez --, et qui garde toute son originalité, très bien.