Mais c'est qu'elle a l'air rudement chouette cette dernière mouture de la distribution historiquement préféré des débutants et des autres ! Je commence même à me demander si je ne vais pas la mettre sur mon mini-portable, puisque l'OpenSUSE 11.1 met un petit bout de temps à arriver, et qu'au moins j'aurais en attendant un KDE4.1 rudement bien intégré et stable sur un autre système -- et puis, ça fait longtemps que je n'ai plus eu de Mandriva, avec leurs errements, et la découverte de la puissance opensusienne.

Je comparerai la semaine prochaine avec l'Ubuntu nouvelle, si j'ai du temps à perdre. En attendant, j'ai trouvé ce que je vais refiler à celui qui me demanda récemment une distribution. Notre bêta-testeuse débutante Klari -- à qui j'indique lea-linux, c'est par là que des générations de petits manchots francophones ont tous commencé -- pourra d'ici là confirmer ou infirmer la bonne impression qui s'est dégagée de la distribution après un rapide aperçu.

Il faut dire que je n'ai pas fait d'installation moi-même : pour des raisons que nous éluderons, je suis arrivé à 16h30 environ, à la fin de la présentation de Patrick-le-Mandrivien sur apparemment leur mini-portable (ça ne regrogeait pas de Mandriviens, d'ailleurs, les Parinuxiens en revanche étaient au rendez-vous, je pense que la double journée ubuntienne de la semaine prochaine n'a pas fait que du bien, aussi). Et finalement, j'ai plus papotté avec les unes et les autres qu'autre chose. D'ailleurs je finis la soirée installatrice avec une jeune fille (au look préraphaëlite, me fais-t-on remarquer : je confirme !), intéressée par l'embarqué ; je ne puis mettre de lien désanonymisant ici, mais j'espère que mes indications auront suffi à trouver des choses intéressantes. Sinon, il y a toujours le tag-qui-va-bien, même s'il est plus pauvre qu'avant puisque concurrencé par mon blog pro (ainsi, je n'ai point évoqué ma journée de jeudi au ARM European Technical Conference, avec sa fontaine au chocolat :p  ).