Lisez Koz, il dit vrai (bon, il n'a pas pu s'empêcher de sa dernière saillie, sur la fin, mais vous savez, ces droitistes, c'est comme les gauchistes...).

Après l'ONU, l'Église. L'UMP s'est foutu du premier (avec quelle classe... Digne d'une élection de jeunes) ; mais le second commence à taper là où ça fait mal. La défection de la Vraie Droite, celle qui pense (et que je taxe de naïfs, certes ; à gauche, on a la révolution des masses prolétaires, dans le genre gentiment utopique), est définitivement en cours. Et là, pour trouver par qui remplacer le rigolo actuel, ils vont avoir beaucoup, beaucoup de mal (à gauche, c'est le problème inverse qui se pose...). Je parie sur un maintien du candidat Sarkozy (ça marche bien chez les jeunes, encore), et une abstention record à droite en 2012.