Comme tout le monde n'a pas de blog, j'ouvre une tribune libre (parce que bon, Dansomanie c'est sympa, mais un peu soviétique d'une part, et pas tout le monde n'a de compte d'autre part).

Le résultat cette année est donc : pas de résultat. Enfin, si, Sylvia-Cristel Saint-Martin est coryphée et Valentine Colasante sujet (et Héloïse mon Héloïse ??). Mais ce qui nous intéressait, c'était surtout la place de première danseuse. La réduction des finances publiques aurait-elle frappé ? Pas de première danseuse. Une place était disponible, nous avions trois candidates potentielles, Sarah Kora Dayanova, Alice Renavand et évidemment Mathiiiiilde Froustey. Il paraît qu'elles ont été très bonnes toutes les trois. Alors, pas de jalouse : aucune n'est promue. Quand on voit comment Alice et Mathilde sont distribuées, et encore plus comment la seconde est connue et reconnue bien en dehors de nos frontières, on en arrive à la situation où l'on va avant tout à l'ONP pour voir des Sujets.

Au secours. J'ai l'impression qu'ils souffrent de la même maladie de management par l'absurde, à l'opéra, que celle dont je suis victime. Je compatis.


(PS: ceci dit, ne vous écorchez pas en comm', siouplait)