Devant faire honneur à mon recensement par Amélie, et puisqu'on m'avait promis du Pina, quoi de plus logique que de profiter de la diffusion au MK2 Beaubourg (depuis plusieurs semaines, mais la salle était encore pleine) de "Tanzträume", les "rêves dansant", sous-titré "sur les pas de Pina Baush", puisque retraçant l'aventure théâtrale chorégraphié d'un groupe d'adolescent allemand (je n'ai pas vu la ville, Westphalie en tout cas me semble-t-il -- Cologne ? edit: Wuppertal et son métro suspendu, ville originaire de Pina), sur une pièce de Pina Bausch.

Les répétitions sont en fait menées par deux anciennes comédiennes-danseuses, tandis que la participation de la chorégraphe est assez limitée au final, très ponctuelle. Le film recoupe à la fois l'évolution de la mise en scène et les interview biographiques des principaux ados (de telle sorte qu'il y en a un certain nombre dont on ne sait absolument rien -- je n'ai pas compris non plus où était l'über-shön brune au grand-père). Il y a environ un an de travail ainsi retracé, le résultat final n'apparaissant qu'en début et essentiellement en fin de film d'1h20 de durée.

Sans être grand fan de Bausch (comme le fait remarquer un ado, on ne comprend pas très bien où elle veut en venir -- elle répond qu'avec le travail, ça viendra...), j'avoue avoir été artistiquement charmé. On voit à quel point ce qui est demandé touche profondément, sans en avoir l'air, au vécu, à l'émotion, à la maturité, à l'analyse, et nos héros sont donc forcément très maladroit ; dans cet incubateur, ils réalisent finalement des prouesses. Et évoluent à grande vitesse : pédagogiquement, c'est un succès absolu. Une belle expérience pour tous, spectateurs compris.

Séquence émotion, à la toute fin, aux saluts d'une première représentation couronnée de succès, puisque c'est parmi les dernières apparitions de Pina Bausch. Une grande humanité se dégage de cette étrange silhouette...