Forces en présence :

Orchestre Philharmonique de Radio France
Choeur de Radio France
Choeur de la Radio de Leipzig*
Esa-Pekka Salonen : direction
Katarina Dalayman : soprano, Tove
Michelle DeYoung : mezzo-soprano, Waldtaube
Robert Dean Smith : ténor, Waldemar
Wolfgang Ablinger-Sperrhacke : ténor, Klaus-Narr
Gábor Bretz : basse, Le paysan
Barbara Sukowa : récitante
Matthias Brauer : chef de choeur
Denis Comtet : chef de choeur*

Mais ce n'est pas tout : onze contrebasses, quatre harpes, les trois premiers rangs recouverts par une extension de la scène. Les Gurre-Lieder d'Arnold Schönberg, c'est du lourd, c'est du wagnérien post-romantique dans l'âme, ça vous emporte tout, surtout à la fin, frissonomètre agité garanti. Par rapport à la dernière fois, si la chanteuse prévue (Angela Denoke) a encore été remplacée in extremis, j'avais emmené ma souris (il ne fut pas facile d'avoir une place de dernière minute : l'effet Esa-Pekka Salonen !), et de fait n'avons pu nous replacer qu'au rang T de parterre, donc toujours pas au balcon. Mais peu importe, c'était sublime. Standing ovation.