« Puzzle » était en fait « third person » dans son titre VO, et cela était BEAUCOUP plus intéressant : le dernier film de Paul Haggis, injustement proposé « aux amateurs du genre », de celui où les destins de personnages qui n’ont a priori rien à voir se croisent, révélait une prise de risque scénaristique (narrative) qui sauve les quelques défauts de lourdeur du genre habituel auquel l’affaire était réduite (condamnée, même). C’est que c’est bien plus malin que cela, et tout bascule à un point du film où l’on se dit justement « WTF ? », et que ceux qui n’ont pas compris ont retenu comme simples « invraisemblances » — sans revoir l’affiche du film ?

« Third person », c’est l’indice-chez-vous de Question pour un champion. Avant la question érudite, justement. Pour patienter, on a un casting de rêve : Liam Neeson, Maria Bello, Mila Kunis, Kim Basinger, Adrien Brody, Olivia Wilde (MON DIEU CETTE FEMME. On en voit tous les détails, qu’on lui file un award, n’importe quoi !), James Franco et Moran Atias. 2h17 était un peu long, mais le risque pris mérite d’être salué : ce n’est pas tous les jours que l’on voit ça au ciné, et pour faire une critique sans écrire le mot fatidique de ce dont il s’agit et qui spoilerait l’affaire, ce n’est vraiment pas simple non plus !