Semaine bien pleine, avec une reprise (compliquée) des cours, des impôts casse-burnes, un organisme de formation ivre, un déplacement à l’INSEAD où les loulous organisant une grande rencontre sur l’international ont simplement oublié tout moyen de transport autre que sa propre voiture (obligé de fuir juste avant la fin, réseautage zéro, puni de petits fours) et dans la même soirée, une grand messe Syntec, où pas le tiers des participants habituels n’était présent (pourtant la bouffe était aussi bonne et gratuite que lorsqu’on faisait ça sous les ors de la CCI, dans le bon vieux temps pré-crise). Bref, c’est complet et ça rame.

Bien et bof.