Le film qui tabasse du moment — un moment un peu long, j’avais raté la sortie… —, c’est la suite de Jack Reacher (Never go back). Les critiques n’ont pas toutes été bien heureuses pour cet opus de Edward Zwick (Le Prodige, Blood Diamond, Le dernier samouraï). Eh bien sus aux mécontents ! (Dont un à qui j’ai emprunté le titre de ce billet) Ça fait très bien le job ! Certes il y a l’effet de surprise du premier opus en moins, la trame est aussi moins originale (surtout quand on a revu « Jeux de pouvoir » peu de temps avant), mais il y a des éléments féminins dans cette histoire, dont Robin. Je veux dire Cobie Smulders. On met un peu de temps à la remettre (et après, c’est compliqué de la projeter dans ce nouveau rôle — HIMYM, ça colle à la peau, mais en même temps, on connaissait son amour des armes, et la voir en major est drôle, pour les fans).

Il ne faut pas bouder son plaisir. Tom Cruise qui casse du méchant-corrompu-de-l’armée, c’est toujours bon à prendre. Je dis.