« Le mystère Jérôme Bosch » est un documentaire d’1h26 pour amateurs du genre, qui se penchant sur le Jardin des délices, tout ce qu’on en sait (on a vite fait le tour), tout ce qu’on en ignore (ça part vite en cacahuète) et tout ce qu’on peut en penser (des artistes ou des [pseudo-]philosophes ou autres : on part vite dans l’exégèse en free style), se révèle finalement bien meilleur dans le traitement du détail contemplatif que dans le délire interprétationnel. Même Hinata-chan, spécialiste ès-exégèse à l’Occidentale, a trouvé que non, ça allait trop loin rendait le tout finalement plus médiocre. Cependant, grâce à quelques astuces malignes, et notamment un Saint-Mathieu au générique, c’est la première fois que je la vois rester jusqu’à la toute fin.