"Red Sparrow" a été un peu dégommé par la critique alors que ce n'est pas mal du tout. En tant que film d'espionnage, ça tient la route et ça tient le suspense jusqu'au bout. C'est déjà fort bien. Ça donne très ouvertement dans le trash, et certains y ont vu une reprise de contrôle de Jennifer Lawrence sur son corps après la divulgation des photos plus que dénudées sur le cloud associé à son téléphone portable, elle qui n'était jamais encore apparue dévêtue à l'écran, mais enfin, cette fille n'a jamais trop été non plus le perdreau de l'année et ce n'est pas la pudeur qui l'étouffe au naturel. C'est violent, c'est érotique, c'est un peu dégueu, mais c'est aussi intelligent. Et ça danse. Et il y a Jeremy Irons, Charlotte Rampling (en plus du glaçant Matthias Schoenaerts et d'un Joel Edgerton au grand coeur). Alors j'approuve !