“Senses” est présenté comme la première série au cinéma. Réalisé par Ryusuke Hamaguchi, aussi au scénario, il est question de quatre Japonaises amies à Kobe. On commence par les épisodes 1 & 2, ce qui semble logique, mais tous les synopsis sont déjà sur la suite, qui doit sortir dans la foulée. Bref, on touche aux tabous nippons, comme le divorce. On touche surtout à la sclérose d’une société qui n’a jamais réellement embrassé la modernité dans la tradition, et le paie actuellement très cher. C’est lent, parfois ennuyeux, mais c’est ça, le vrai Japon : une sorte de mélancolie latente de vivre…