Pendant la séance de Solo, quelques d’jeunz étaient bruyants, comme souvent à l’UGC Bercy. Rappelés à l’ordre par un spectateur devant, le générique s’est soldé par un début de règlement de comptes. Devant la violence de l’altercation, je suis intervenu avec d’autres personnes, mais c’est sur moi que l’imbécile a choisi de déplacer sa colère. Bref, fight au générique en attendant l’arrivée de la sécurité et la non-intervention de la police… Une façon originale et désagréable pour finir la séance ! Mais surtout, l’occasion de constater deux choses : les gens de la sécu ne sont pas bien éclairés, mis à part leur chef qui était très bien ; la police ne sert strictement à rien (il faut qu’il soit trop tard pour qu’ils interviennent). L’individu dangereux est reparti surveillé de loin ; les agressés ont été raccompagnés en catimini, pour se cacher de l’éventuel fou.

On sent que tout va bien, dans ce pays. On accepte beaucoup trop l’inacceptable.