Kurosawa, c’est le type à qui tu donnes un budget maigrichon, même pas du maquillage, et il te fait n’importe quel film à tendance fantastique-flippant. C’est presque du théâtre filmé, mais avec 3 ou 4 localisations de vrai décor. Il faut trouver de très bons interprètes, en revanche, parce qu’il n’y aura pas les effets spéciaux et la post-prod pour venir corriger ou réécrire le truc.

N’empêche que ça marche. Je ne sais pas si « Invasion » est lié aux films américains du même nom (original et remake), mais il semble reprendre la même idée : quelque chose qui ne tourne pas rond chez de plus en plus de personnes, trahissant une invasion prochaine d’extraterrestres. Ceux-ci mènent en fait une étude anthropologique préliminaire, à travers le langage et les concepts associés (ce qui est passionnant d’un point de vue philosophique, noterons-nous au passage !).

Well done.