Wildlife (inutilement sous-titré « une saison ardente » en VF) est le premier film de Paul Dano, qu’on a plutôt l’habitude de voir dans des seconds rôles deux ou trois fois par an. Il a recruté Carey Mulligan et Jake Gyllenhaal pour former un couple des années 60, et qui a donc un ado (Ed Oxenbould) alors qu’ils tapent dans la trentaine et l’ennui de la middle class naissante (même si Monsieur n’est pas bien qualifié, Madame peut se permettre de ne pas travailler), en plein milieu de nulle part des USA. Bref, un couple qui ne va pas si bien que ça en a l’air. Carey va-t-elle devenir une desperate housewife ou connaître l’épanouissement ?

Un film sensible, 1h45, bien mené, et entre nous : peut-on épouser Carey, à la fin ? C’est insoutenable (en 10 ans, j’ai vu quasiment tous les films où elle a joué, d’ailleurs).