Quand on retourne à Londres après un an d’absence (premier sortie du territoire depuis avril, merci le bras cassé…), on se souvient tout à coup du delta gigantesque avec Paris. Même quand on va dormir pas très loin de Excel, à Greenwich, en se disant que c’est tout proche — erreur, 5km et bien 50 minutes de transport, peu importe le chemin, même en passant par le funiculaire : le métro est quand même beaucoup plus rapide que le DLR avec changements.

Toujours est-il que j’ai pu enfin visiter Greenwich, zone essentiellement résidentielle et un peu paumée. Le O2 et le nouveau quartier tout autour, véritable succès architectural et urbain à 100 lieux de ce que l’on tente vainement de réaliser de notre côté de la Manche, encore au milieu des entrepôts et des quais à moitié délabrés du port, draguent la population londonienne, peut-être, mais je n’étais pas de ce côté (un petit tour de funiculaire nocturne m’y a cependant fait passer). Je voulais voir le fameux observatoire, avec son méridien. Très bon Doubletree dans le coin, à un tarif tout à fait acceptable, p’tit dej compris (Brexit effect ?) ; bonus roof top avec vue sur Londres (dans le brouillard). En bus, on rejoint le grand parc tout en haut, et il n’y a plus qu’à le traverser pour surplomber, avec une vue formidable, à la fois l’université et Canary Wharf. Sauf quand il y a une grosse brume londonienne. Mais on pouvait deviner !

Pas de bol, l’observatoire ouvre à 10h00, et ayant dû intercaler un rendez-vous au dernier moment, impossible d’attendre dans les fraiches hauteurs pour shooter le méridien au sol (tandis que les Chinois commençaient à s’y multiplier). Il y a moult musées (dont un navire à voile transformé !), en contre-bas, outre les colonnades (plus rapprochées que dans Thor !! Ou est-ce que Natalie Portman donnait cette impression d’échelle ?). Le painted hall, manifestement fort réputé, coûte une blinde, il faut du temps, on reviendra pour le shoot de rococo. Chouettes marchés couverts, pris la référence d’un photographe en noir et blanc et grand format de Londres — surtout ce côté.

Le retour Gare du Nord n’en fut que plus rude…