Le bout du tunnel est annoncé. Résumons : plus de concert, plus de cours en physique, plus de resto, plus de ciné, et frontières toujours fermées. Plus beaucoup de raisons de sortir, en somme. En fait, je vais rester chez moi, option 40% des non candidats à l’infection pour quand même atteindre l’immunité de groupe. On pourra voir des personnes physiques, mais ça ne fait pas forcément grand monde. Ça évitera d’imprimer un bout de papier pour sortir prendre du pain. Ah non, en fait, on peut faire un PDF. Et d’ailleurs, il y a (beaucoup) moins de chances de chopper la cochonnerie actuellement à la boulangerie que dans quelques semaines. Si l’immunité marche (pas gagné ?), il vaut peut-être finalement mieux tester ça pendant l’été. On guérit beaucoup plus facilement. On a encore un mois pour y penser.