humani nil a me alienum puto

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 22 février 2007

pour relever le niveau de geekitude

Parce que ça commence à se laisser aller, par ici ! En vrac totalement désordonné, ça donne :

mardi 24 octobre 2006

Weird Al Fan

Un titre de "Weird Al" Yankovic s'appelle "Don't Download This Song", une ballade rock en totale antiphrase. Parce que bien évidemment, elle est librement téléchargeable, et on pourra la regarder sur youtube (avec un flash9 bêta qui supporte mal la charge, arf) ; honte à moi, j'avais laissé passer un billet sur boingboing et un autre sur slashdot en août dernier >_<, mais je me rattrappe via forevergeek, qui a en fait publié une partie des paroles, qui sont vraiment trop drôles. Après le "Jurassik Park" et l'ultime "white and nerdy" (je l'avais pas postée celle-là ? arf :s ), je sens monter en moi un fanatisme grandissant :p.


bande-son: et bien, c'est au choix, avec de la vidéo en plus (et pas de la daube ^^)
humeur du moment: je vous avais déjà dit que Firefox n'était pas au point (pour être gentil) ? Bah la v2 non plus, toujours les mêmes sombres âneries pour perdre un billet rapidement (scroll horizontal, recherche google involontaire, et copier-coller à côté de la boîte de dialogue, pas le droit à l'erreur ! -_-) ; j'en ai jeté violemment mes écouteurs...

mercredi 18 octobre 2006

fiche de lectures

* Ça commence à devenir une habitude, et c'est bien : après le MacSpyware, voici le ver dans l'iPod d'Apple (et vive les jeux de mots !). Windaube, si ça n'existait pas, faudrait l'inventer : c'est le référentiel constant de la connerie humaine.

* À lire : Ploum se fend d'un billet sur les DRMs ; il écrit peu ce garçon, mais c'est pour sortir des choses d'une qualité remarquable. Un conte enchanteur :)  (on dirait presque du Miyazaki, tiens :p ).

* Avant d'attaquer les articles plus techniques, rions ensemble sur ce cuiseur de frittes basé... sur le refroidisseur à eau d'un PC ! Apparemment mettre de l'huile de friture l'a un peu empêché de finir sa partie de Quake 3...

* Pourquoi le 64 bits est meilleur sous Linux que sous Windaube. Je me rappelle du temps où j'avais acheté ma première geforce : 2 jours entiers pour l'installer sous win98. De la fois où je suis passé sous XP : impossible de faire marcher le scanner, et éteindre le modem (payé 900Francs 1 an plus tôt) faisait tout simplement un joli écran bleu (avec le dump de la mémoire, magnifique quand ça plante un XP). Et ce ne sont pas les seuls cas (j'ai eu un ME entre-temps, hein ?). Bref, le 64 bits nécessite la recompilation et certainement réécriture des drivers pour la daube, alors que c'est une feature de base sous nunux. Et ça change tout. Un nouvel espoir pour le pingouin (ce qui nous rappelle que ESR avait exposé sa théorie selon laquelle le passage au 64 bits pourrait mener au même type de révolution qui avait profité à m$ lors du passage au PC).

* La PS3 sous nunux : ce sera une Yellow Dog. Rescapé de l'architecture PPC sur laquelle elle était spécialisée (autant dire que la migration d'archi d'Apple a dû leur faire mal), cette distrib' est payante (mouarf), et assez bâtarde quand on regarde comment elle est foutue. Y'aura du E17, non non, sans déconner, j'avais pas lu que c'était sorti, tiens (c'est quand même pas une bêta qu'ils vont nous fourrer ??). Des choix très contestables, donc, ils auraient mieux fait de mettre une debian, là ils vont sous-traiter et être totalement liés, pas très pérenne comme truc.

* Pour finir sur une note comique : 3 raisons d'utiliser Gnome . Énorme, résumons : 1) Parce que tout le monde l'utilise, Red Hat (a pas peur du ridicule) et Ubuntu (ah, et ceux qui ajoutent KDE par derrière ?) en tête ; l'argument mouton et erroné en plus, merveilleux. 2) KDE a trop de fonctionalités alors que Gnome est simple (simpliste selon moi, même), donc c'est mieux (logique imparable, je recommande même la ligne de commande pour aller jusqu'au bout) ; et puis de fait, c'est moins lourd (j'espère qu'il ne parlait pas de l'utilisation mémoire, tout le monde sait que c'est faux, benchmarks à l'appui, j'ai déjà posté la chose). 3) Parce que KDE mets des 'K' partout dans les noms de ses programmes, alors que Gnome ne mets des 'G' que dans les 3/4 de ses programmes (d'ailleurs, ceux cités sont peut-être basé sur du GTK, mais ils ne font absolument pas parti du projet Gnome...) ; et ces dernières applis sont meilleures (et le gars de nous citer Firefox meilleurs que Konqueror ou Thunderbird meilleur que Kmail, si si, honte de rien). L'auteur est d'une naïveté affligeante, c'est presque mignon, mais là c'était quand même le summum de la connerie...


bande-son: tout à l'heure, y'avait ça (mon prochain job, en théorie, pour l'instant, je lis... -_-')
humeur du moment: gasp :s (via)

samedi 16 septembre 2006

monde bipolaire

Cela est de plus en plus visible. Le monde se divise irrémédiablement en deux. Non, il l'était déjà, en fait, mais les deux mouvements se séparent de manière nette et totalement opposée, dans des situations qui vont affecter le quotidien de tous. Jusque là, l'utilisateur voulait du clickodrome, et se foutait de savoir si son menu démarrer en bas à gauche était issu d'un système libre efficace ou d'un truc propriétaire mal foutu. On lui disais pourtant qu'en filant son fric aux second, il courrait à sa perte, mais que voulez-vous, l'utilisateur lambda est aussi le citoyen lambda, il ne veut rien savoir, tant que ça a l'air de marcher à peu près (quand bien même sa référence du verbe "marcher" a toujours été biasée).

À présent, voilà ce que l'on observe. Le libre d'une part n'a jamais été aussi fort, sa progression est exponentielle. Regardez à quoi ressemble la prochaine SuSE. Je suis dans le TGV vendredi soir, à ma droite un CSP+ (je voyage en première, 65€, arg) avec son windaube au look 2000, gris et moche, non fonctionnel, nourri aux virus très certainement ; derrière moi, un autre, XP, bleu et vert playskool, avec une pauvre appli carrée ouverte (un machin office, l'autre aussi). Et moi, fenêtres à ouverture et fermeture animées, menus gondolants, transparence automatique des fenêtres qui perdent le focus, bureaux virtuels sur cube 3D, en train de programmer mon jeu openGL sous une vidéo en semi transparence, non, vraiment, j'ai pitié pour les deux autres gars.

Mais sur l'autre bord, cela devient grave, très grave. On veut traquer l'utilisateur. Les majors, épaulés par quelques "scientifiques" (il est bon de rappeler que certains de mes confrère -- les trois-quart ? -- n'ont aucune morale et sont près à prostituer leurs connaissances pour quelques euros de plus), appellent les fournisseurs d'accès à filtrer absolument tout ce qui passe, encore plus que ce que fait la Chine ou la NSA, au niveau des servers même. Heureusement, cela est impossible à l'heure actuelle, on peut juste repérer sans trop de dommage le genre des paquets (free le fait pour brider la ligne des non dégroupés au niveau du p2p, fut-il légal), mais la technologie devrait arriver... Et la réponse à la question de l'usage de la crypto est édifiant : seuls les pédophiles l'utilisent. Ces gens méritent l'éviscérassion.

De même, Amazon crée un nouveau service de VoD (vidéo à la demande, en ligne). C'est du lourd. Ils font ce qu'ils veulent, et vous vous pliez à leur bon vouloir. Oh, il laissent le choix, par exemple, on peut refuser certaines mises-à-jour, mais ils se réservent alors le droit de se désinstaller, et l'on apprend en dessous que la désinstallation du logiciel implique la suppression irrémédiable de tous les films "achetés", que l'on a déjà à peine le droit de les voir lorsque les gens d'Amazon le voulent bien, autant de fois qu'ils le veulent, sacahant qu'il faut passer par une diffusion en streaming avec les aléas qu'on lui connaît (autant avoir du très haut débit extrêmement stable...). La liste est très longue, je vous laisse la découvrir sur boingboing ("Amazon Unbox to customers: Eat shit and die"). Évidemment, ceci concerne les utilisateurs de systèmes fermés tels windaube, et peut-être MacOS X ; quant à eux, sur leurs serveurs, ils utilisent du NetBSD (ou du Linux, ils ont p'têtre migré depuis le temps), ils ne sont pas fous...

Le dernier exemple vient droit de chez m$, on touche alors à l'ultime, un "totalement crétin" réincarné. Les fichiers wma DRMisés, le fameux "play4sure", précédemment achetés sur des plates-formes légales (autres que iTunes, qui fournit un format fermé au DRM incompatible), seront injouables sur leur nouveau lecteur, "iPod-killer" pré-supposé par eux-même (en réalité : un recyclage d'un vieux lecteur de Toshiba ayant totalement échoué, auquel ils ont ajouté le wifi dont nous verrons l'usage plus loin), le Zune. Oui oui, des fichiers estampillés "sécurisé par m$" seront injouables sur leur propre lecteur, obligeant le pigeon l'utilisateur à racheter le même morceau (au prix d'ami de 1$ ou 1€, certainement) à chaque fois (ça risque de chiffrer...). Mais ce n'est pas fini ! Les Zunes peuvent s'échanger des fichiers entre eux (via le fameux wifi, donc) ; chouette idée, sauf que l'on est au royaume du propriétaire et du DRM : les fichiers ainsi prêtés ne seront jouables que 3 fois, et automatiquement effacés au bout de 3 jours. Pratique. Et cela s'applique à tous les fichiers, même ceux sous Creative Common, qui interdit pourtant formellement ce genre de pratique. De telle sorte que le lecteur Zune de m$ violera sciemment la licence, sous couvert de la fameuse grande excuse de la sauvegarde de la culture (qu'il faut donc détruire au bout de 3 jours), évidemment. Boingboing et PCInpact vous éclairerons plus.

J'espère sincèrement que les citoyens, que dis-je, les consommateurs, puisque c'est ainsi que l'on définit un être humain de nos jours, touchera enfin du doigt le grave problème de la liberté dans le monde du numérique (qui est en passe de devenir le monde tout court), alors même que des solutions d'une simplicité abracadabrantesque lui tendent les bras et n'attendent que lui (en tant qu'être humain, cette fois, si cette "digression" n'est pas trop demander). Bien sûr, on m'objectera, cela est la spécialité des capitalistes, que le consommateur a le choix et peut ne pas acheter. Et vivre dans une caverne. Ou dans le Larzac. L'arguement est tellement d'une stupidité naïve profonde qu'il me laisse à chaque fois rêveur. Pendant ce temps-là, les iPods se vendent comme des petits pains ; et ce n'était que le début, le pire est à venir.


bande-son: "better than reading the bible six times", nous dit cet enfant de 9 ans à propos du LSD ; il tient peut-être la réponse... 
humeur du moment: interloqué par cette sombre histoire :s (la vie d'Hans Reiser est pire que Dallas o_O)

vendredi 18 août 2006

multimédia : entre mythes et capitalisme

Tout commence avec cet article de VNUnet, "Bureau sous Linux : Novell passe à la vitesse supérieure" ; à la fin, on peut y lire : "La société n’envisage pas de toucher le grand public car les exigences multimédia de l'utilisateur lambda dépassent de loin ce que peut offrir Linux aujourd’hui, a ajouté Jeffrey Jaffe.". Je suis alors bien tenté de laisser un commentaire : depuis quand le support multimédia est-il insuffisant sous Linux ? J'ai plusieurs centaines de gigas de photos, de musique, et de vidéos, à des formats totalement hétérogènes (le plus libre possible, mais on fait ce que l'on peut), parfois fermés (wmv, real, même des vieux formats vidéo intel, pour dire), et tout passe sans problème. Des lecteurs ? Il y en a tellement que l'on ne sait plus quoi en faire... Un programme comme mplayer ou xine, avec leurs dérivés comme l'excellent kaffeine, peuvent supporter tous les formats connus, ce qui inclus la dvb (appelé TNT en France), je mets au défi les autres plate-formes d'avoir des logiciels aussi poussés (à tel point que EADS a par exemple un projet d'étude photo/vidéo basé sur mplayer, mais je vous ai rien dit, hein ? :D ). Et puis tout à coup, un indice : "Linux's iPod Generation Gap", sur Slashdot. Ce serait donc ça, le prétendu retard ? Lisons un peu les commentaires :

Funny but wrong      (Score:5, Informative)
 by alandd (243817)  on Thursday August 17, @07:00PM (#15930985)    
On my OpenSUSE 10.1:

- Open Amarok
- Attach iPod Nano
- Amarok pops up a box that asks if I want to use it to manage a new iPod
- Click affirmative
- Transfer, delete, manage music and podcasts at will

I have not read the article so I don't understand the issue. Are the using a two-year-old version of some odd distro?

Ah ! C'est bien ce qui me semblait aussi... Alors ? Est-ce l'imposibilité de lire des fichiers vérouillés archi-vérouillés (autant physiquement que via la loi, DMCA ou DADVSI) sur des archis bâtardes (windaube ou mac OS) qui représenterait un "retard" ? Nous n'avons pas la même définition de multimédia alors, parce que moi, j'appelle ça simplement de la merde...

Tiens, à propos du multimédia et du vérouillage de la culture, deux bons exemples parus aujourd'hui. "Macrovision Wants Old DRM to Work Forever" : les bougres ont créé un système anti-copie qui ajoute du bruit sur les vidéos ; une société a créé un soft pour débruiter (c'est juste du filtrage, le truc de base, mais bon passons), et se sont fait condamner lorsque Macrovision leur a fait un procès, pour violation de DMCA justement ; à présent, le jugement pourrait être revu... Second exemple, "TiVo Wins Permanent Injunction Against EchoStar" : ces derniers avaient fait un système d'enregistrement différé (DVR), mais TiVo avait déposé un brevet dessus (oui, c'est ridicule, mais ce n'est pas un problème, c'est bien connu), résultat, EchoStar va devoir désactiver à distance (par mise-à-jour) les fonctionnalités de son boîtier, pourtant payé par les consommateurs ; et de fait, cette décision décide d'un monopole absolu sur une fonctionnalité vraiment banale (surtout que TiVo est sous Linux). Le tout dans l'intérêt de la culture, évidemment (remarquons que EchoStar avait une attitude douteuse pour pousser TiVo à la faillite, de telle sorte que cela aurait tout de même terminé en monopole si l'issu de l'opposition avait été différente).

Alors bien sûr, la culture, c'est très bien, ils sont humanistes au fond ces braves gens, on y croît fort. Regardons dans quelles conditions sont fabriqués les iPod en Chine : une "mini-ville" de 200.000 ouvriers, avec dortoirs communs, payés au salaire minimum, mais on nous jure que c'est tout à fait humain comme traitement, ils ont vérifié (même pas à leurs chiens ils feraient vivre calvaire pareil). Notons que Apple et son iPod sont très loin d'être seuls, y'a marqué "made in China" derrière mon Samsung, comme derrière probablement tous les appareils que l'on pourra trouver à proximité de soi...

Et côté innovations techniques, c'est tout aussi magnifique : "Microsoft Zune MP3 Player Interface Revealed", sur Slashdot ("Microsoft Zune : vidéos préchargées, détails et photo", sur PC INpact), le truc qui va être plus gros qu'un iPod 30Go (va falloir un treuil pour le soulever), compatible m$ uniquement, et wmv bien DRMisés à mort, on s'extasie devant les capacités de tuner radio de la bête (bein ouais, iPod n'en a pas, et le monde, c'est iPod), tandis que l'on se demande bien à quoi diable peut servir le wifi (pas à télécharger en tout cas ; à transférer la ziq peut-être, si l'on n'est pas pressé ; et comment recharge-t-on alors l'engin ?). Beaucoup de bruit pour un truc qui ne ressemble à rien, ni physiquement (il faut virer le designer, faute de l'écarteler pour mauvais goût absolu), ni logistiquement. Mais n'en doutons pas, ça génèrera des millions de dollars, et tout le monde sera content (oui, même le consommateur, à force de manger de la merde, il en a perdu tous ces neurones ; si tenté qu'il en est déjà eu ; est-ce la peine de préciser que c'est un citoyen, aussi, le fameux "consommateur" ?).


humeur du moment: je viens de me faire tirer le portrait en 16 mini-exemplaires, et on me demande si c'est pour la fac toutes ces photos ^^ (et pour enfoncer le clou, je réponds que la photo sur ma carte de la médiathèque date d'il y a 6 ans, et que je suis parfaitement reconnaissable dessus :p )

lundi 7 août 2006

aies confiiiiaaaance....

... oui crois-en moiiiii, comme dirait Ka, le serpent du livre de la jungle remixé disney. Le serpent, toujours aussi diabolique, est en informatique cette fois-ci incarné par divers empaffés de service, mais à peu près toujours les mêmes : Microsoft (ah ? étrangeee), le fondeur Intel -- mais AMD n'est apparemment pas en reste --, les OEM HP/Compaq, IBM (que font-ils là ? Savent-ils où ils ont mal à la fin ?), et bien d'autres encore, en fait peut-être tous les constructeurs.

Comment s'appelle cette association de malfaiteurs ? Le TCPA, Trusted Computing Platform Alliance, et leur crénau, c'est """l'informatique de confiance""". L'idée est bigrement simple : à chaque exécution de code, une première série d'instruction est passée par une puce dédiée sur la carte mère, en coopération avec le microprocesseur. Si une signature est présente et que c'est la bonne, on peut continuer. Sinon, l'ordinateur refuse simplement de faire fonctionner ce que l'on désire. L'excuse avancée est comme d'habitude la sécurité : un malware ne pourrait pas s'exécuter puisque ne disposant pas de signatures payées aux grands manitous. Effet de bord, un logiciel libre non plus, mais ce n'est qu'un détail, n'est-ce pas ?

Avec ce système hardware, les possibilités de contrôle sont immenses. C'est le mouchard de luxe chez soi, on ne peut faire mieux, et impossible de l'outre-passer : quand bien même on pourrait s'armer d'un fer à souder, ou encore de quelque appareil pour reflasher la puce (ce que le quidam moyen a toujours  sous la main, c'est bien connu), il demeurera impossible de casser un éventuel chiffrage (dans les limites de la complexité de la clef, et du nombre d'année ainsi que de la puissance du superordinateur dont on dispose). Et quand bien même, le DMCA ou DADVSI en France interdiraient strictement de violer cette atteinte à la liberté (oui, parce qu'on est en démocratie, et que donc le bien du citoyen passe avant tout, mais comme on a pas trop de temps, on va filer leur vie dans les mains de multi-nationales corrompues et cupides, mais vous verrez, elles sont super sympas).

Avant, ça s'appelait "Palladium" chez m$, et ça avait mené à une levée de bouclier phénoménale. Alors le truc a été renommé en catimini, on a fait une alliance avec tout le monde (monopoles virtuels, tout ça, quand je pense qu'il y en a encore qui croient que le capitalisme ne mène pas au monopole, mais quelle naïveté :s ), et hop ! le "Trusted Computing" fait son apparition. Ça fait moins commercial que le nom original, mais ça reste dans la droite lignée Goëbblienne, alors ça va.

Ça va tellement bien qu'il semblerait qu'il y en a de plus en plus, de ces sales bêtes . Tous les PCs fabriqués récemment ou presque en comportent. Apple a donné le coup d'envoi. Suivis par presque tout le monde sur PC. Mais si Apple a déjà bien modifié son système d'exploitation, devenu au passage close source, noterons-nous, ou du moins peu le faire facilement, sur PC il faudra attendre le prochain windaube, très certainement. Pour le moment, c'est l'invasion silencieuse et pernicieuse.

Si vous voulez un avis éclairé sur la question, d'un humaniste et non d'un commercial-dont-il-faudrait-lui-couper-les-burnes-et-les-lui-faire-bouffer (parce qu'il ne faut pas oublier qu'une entreprise, c'est avant tout des hommes et des femmes, et qu'ils sont donc tous responsables, y'en a marre de les voir cacher derrière la foule, tous coupables !), je ne saurais que trop recommandé les écrits du docteur Stallman sur le sujet. C'est très éclairant (et il explique certainement mieux que moi, qui reste très technique).

Il faut bien comprendre que le désormais renommé "Treacherous Computing" par ses opposants est la pire calamité qui puisse arriver. Les brevets logiciels, le DMCA jusqu'à DADVSI, la LEN et ses amies internationales, les lois aux USA pour protéger contre la pornographie infantile (on va moucharder chez tout le monde, afin d'attraper les 3 ou 4 pour 100.000 habitants qui matent des vidéos louches -- heu, l'affaire AT&T avec la NSA, c'est du passé, hein, évidemment, d'ailleurs on enterre le truc, vous n'avez rien vu), tout ceci n'était qu'un prémice, la base à beaucoup mieux. À présent que l'informatique est partout, il ne reste plus qu'à verrouiller, et le tour est joué. Magnifiquement pensé, chapeau, Orwell n'aurait pas trouvé mieux.

vendredi 28 juillet 2006

dadvsi-o-drôme

http://www.clubic.com/actualite-36956-dadvsi-enterine-conseil-constitutionnel.html

http://www.pcinpact.com/actu/news/30385-La-loi-DADVSI-validee-en-partie-par-le-Conse.htm

http://www.pcinpact.com/actu/news/30397-DADVSI-premieres-reactions-apres-la-decision.htm

http://www.boingboing.net/2006/07/27/frances_new_copyrigh.html

http://www.pcinpact.com/actu/news/30409-La-SACEM-a-percu-7574-millions-deuros-en-200.htm

http://linuxfr.org/2006/07/28/21140.html

http://www.clubic.com/actualite-36986-dadvsi-florilege-reactions.html

Tiens, y'a un lien vers les 757,4 millions d'Euros perçu par la SACEM cette année, dont une bonne partie est due à la redevance sur les médias, pour copie privée, qui pourra être interdite par les éditeurs à présent, s'est glissé au milieu, promis pas fait exprès ! Mais évidemment, il faut la garder, cette fameuse taxe, puisque c'est hypothétiquement toujours théoriquement possible. Ils n'ont peur de rien....

LA GUERRE

Le conseil constitutionnel (le truc avec des "sages" si je ne m'abuse) vient de rendre sa décision. À voir chez Eolas. Peu ont réagi pour le moment, Madcoder est extrêment mécontent, Maxime (trolleur déchaîné ) pête un cable, repris sur embruns, et Oli conseille de s'attaquer aux rejetons et proches même des politiques responsables, ce qui est une fort bonne idée (mais ne tiens pas compte de la corruption ambiante).

Pour résumer, les 3 choses acceptables qui se courraient après dans cette saloperie de loi made in UMP ont été censurées parce que "trop floues". Donc au lieu de rerédiger ou repréciser, ou que sais-je encore, ça saute, tout simplement.

D'un autre côté, ce sera peut-être l'électrochoc suffisant pour que la population se rende enfin compte que cette petite loi dont personne ne parlait à la télé va mettre dans l'illégalité plus des 3/4 des citoyens, passibles non plus de 38 pauvres Euros d'amande mais bel et bien de la totale, 3 ans et 300.000€.

Que les abrutis d'artistes qui ont cautionné les agissements de notre gouvernement de crétins de merde se rendent compte de leur connerie profonde, et qu'ils fassent marche arrière. Que tous ceux qui se sont désintéressés de la chose, ou pas assez, se réveillent violemment avec une bonne gueule de bois. Dans quelques jours, les 3/4 des lecteurs dvd/divx de salon seront illégaux. Le genre d'effet de bord imprévu.

Pour ma part, et je pense pour bon nombre d'informaticiens, c'est la guerre qui se prépare. Aucune pitié. Et tout le monde sait bien ce que je pense de la démocratie. Que l'on décapite toute la lie de la France, il y a du boulot, la mauvaise herbe est partout. Je prends le maquis du numérique. Qu'ils crèvent, charognes répugnantes.


humeur du moment: violente, très violente. Si je rencontre un enarque, je lui fais bouffer ses dents illico.

mercredi 5 juillet 2006

je propose l'usage du chalumeau

et de la paire de pinces. Parce qu'à ce niveau-là, il faut vraiment y aller fort pour réapprendre à certains comment devraient marcher les choses (je n'ose même plus employer le mot "vertu", d'ailleurs bientôt il ne fera plus parti du dico, ça ira plus vite). Via Frédéric Couchet (j'ai du retard dans mes lectures de news), lui aussi très heureux de la nouvelle.

Le lobbying de Vivendi en la personne la plus excécrable qui soit, récompensé de l'Ordre national du Mérite. Méritent d'être brûlé(e)s vifs (vives), effectivement...

 
edit: lire Stallman dans LMI pour comprendre ce que j'entends par "vertu".

vendredi 30 juin 2006

DADVSI adopté

Et voilà, c'est fait. Sans trop de surprise, gouvenement de merde, députés de merde, minsitres de merde, président de merde, c'est de l'association de malfaiteurs à ce niveau-là. Un PS un peu mou, une UDF partagé entre le contre (Bayrou), et le "bah, laissons passer, j'm'abstiens" (une bonne partie du reste), et l'UMP, qui à part 3 ou 4 qui ferait mieux de changer de parti tellement ils n'ont pas dû comprendre la politique interne de ce tas d'abrutis aussi écervelés que corrompus, n'est bonne qu'à tester la magnifique invention de monsieur Guillotin, malheureusement mise trop tôt au placard depuis un peu plus de 200 ans (utilisée à très mauvais escient, de temps à autres, depuis).

C'est pitoyable. Voir tant de connerie nous diriger, ça inspire plus que du dégoût. Qu'on les pende ! Qu'on les brûle ! C'est du gros délire jusqu'à la fin, ça vote à main levée pour ne pas laisser de traces, on pourra toujours se moquer des Suisses après ça...

Bon, ce que l'on sait, c'est que ça va passer au conseil constitutionnel, on verra s'ils sont corrompus eux aussi. Et puis il faudra attendre le décret d'application. En espérant qu'aux prochaines élections, les Français apportent leur cerveau en allant aux urnes, et votent à gauche (ce que tout être normallement constitué devrait faire, mais y'en a toujours pour croire qu'ils ont tout compris, et que le futur est dans le libéralisme ; non, arrêtez tout, soyez moins égoïstes, et réfléchissez) ; auquel cas le truc devrait virer. Même Ségo (la droite de la droite... de la gauche, paraît) a rencontré RMS (mon Dieu), et l'a réaffirmé.

Dans le cas contraire, si la droite passe, entre Sarko et Le Pen, la bonne nouvelle, c'est que l'on sera tellement dans la merde par dessus la tête, que de toute façon, notre liberté (numérique, mais de nos jours _tout_ est numérique) sera presque le cadet de nos soucis. Super chouette comme vision optimiste, non ?

C'est officiel, en tout cas. La France est un pays où à présent la corruption règne en maître. Où 170.000 signatures de gens informés et intelligents, accompagnés de 1000 personnes morales dont certains fleurons de l'industrie, tout cela ne vaut rien face à "Vivendi, Lagardère, Microsoft et Apple", comme dirait Christophe Espern. À vomir.

 

Le compte rendu de l'eucd.info, qui aura fait un travail formidable jusqu'au bout, merci à eux.


humeur du moment: Pas content du tout.

- page 1 de 4