humani nil a me alienum puto

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 12 novembre 2008

la honte du libre

Décidément, OpenBSD fait rire, mais heureusement ce n'est qu'une bande de barbu dans un coin, parce que sinon, quelle misère ! Ce fil de discussion est complètement hallucinant : alors qu'un type demande pourquoi son load avarage (c'est à dire le taux d'occupation du microprocesseur) est assez élevé alors que son PC ne fait rien, il reçoit un nombre de réponses insultantes (pas directement, on le prend juste pour un con) au delà de l'entendement. Juste parce qu'il est suspecté de vouloir le même comportement sous Linux (c'est-à-dire que lorsque le CPU n'est pas utilisé ou très peu, le load avarage est faible, ce qui par ma foi me semble bien logique), ou de ne pas savoir lire et comprendre le code source du noyau OpenBSD avant de poser la question. Au bout d'un tas de messages, mis à part que tout le monde s'est foutu sur la gueule comme des gros lourdeaux, avec Theo de Raadt en bon leader, on n'a toujours pas la réponse, mis à part qu'il faut apprendre à lire le code et comprendre les algos manifestement tordus.

Au secours. Finalement, le bon mot vient d'un autre thread :

hmm, on Tue, Nov 11, 2008 at 03:18:40AM +0000, Jacob Meuser said that
> On Mon, Nov 10, 2008 at 05:39:54PM +0100, frantisek holop wrote:
>
> > i dont think my mail was more aggresive than the avarage misc@ mail
>
> oh, frantisek!
>
> you are such a funnily foolish troll ;)
>
> please keep entertaining us!  PLEASE!!!

doing my best since 2.6 :]

vendredi 1 août 2008

singes branlants

Au hasard d'une discussion tout ce qu'il y a de plus standard sur la ML d'OpenBSD...

> So please no flamewar, it's realy just a idea I thought wich may would be
> worth of writing down so that people may find it when they google for
> "openbsd qemu freeze". :)

And now they will find "Sebastian Rother idiot".

Je découvre que le dernier énervé de service a une adresse mail en "masturbatingmonkeys.com". Souvenez-vous... Or, cette adresse redirige vers ici, et on y trouve une jolie collection de T-shirt et boxers estampillés d'une tête de singe souriante et du slogan "Linus Torvalds called me a Masturbating Monkey". Y'a pas à dire, ils sont forts...

vendredi 25 juillet 2008

docteur ès-trollage

C'est Marc Espie du projet OpenBSD qui mérite la palme :

To be a bit more specific than Theo, don't believe idiots like Ulrich
Drepper.

There's a *reason* for strlcpy and strlcat.
strncpy and strncat are bogus. They're almost never the solution.

Accept no substitute.

On any lesser system (and that's mostly linux these days), you must ship
a copy of strlcat and strlcpy.

Fortunately the source code for these is small!

And it's free!
nice licence!
no obnoxious GPL!

C'est absolument énorme : insulte ad hominem, diffamation sur deux des fonctions les plus utilisés dans le monde du logiciel POSIX codé en C, une position ferme et définitive sans justification argumentée, un irrespect de tous les autres systèmes qualifiés d'inférieurs (en n'oubliant pas d'y inclure Linux) parce qu'ils n'incluent pas deux pauvres fonctions spécial OpenBSD pas standard, et évidemment, pour finir, une polémique gratuite sur la licence. Bravo.

Pour information, strlcat et strlcpy se distinguent par leur fonctionnalité d'ajout de '\0' à la fin de la chaîne copiée, de telle sorte que l'on est certain qu'il n'y aura pas de buffer overflow. D'un autre côté, si l'on veut éviter se genre de problème, autant ne pas commencer par coder dans ce langage tout bidon de C. Bref, c'est la solution du pauvre trouvée par Theo de Raadt pour sécurisé en mode parano. Ce qui nous ramène à une autre citation fort récente d'un grand maître ès-trollage, Linus Torvalds :

Security people are often the black-and-white kind of people that I can't
stand. I think the OpenBSD crowd is a bunch of masturbating monkeys, in
that they make such a big deal about concentrating on security to the
point where they pretty much admit that nothing else matters to them.

Concis, efficace, droit au but.

lundi 16 juin 2008

la rétrocompatibilité chez OpenBSD

Le manuel disait bien : OpenBSD n'est pas un noyau, c'est un système d'exploitation homogène, cela forme un tout. Mais je me disais quand même que changer le noyau (parce qu'un driver était ultra-buggué dans la version précédente, et qu'on a signé pour mettre tout le système de cette mouture-là, c'est ça  de faire les spec avant de réaliser...) sans changer le reste du système, en bon linuxien, ça ne devait pas changer grand' chose.

Recompilations, réadaptations, etc, tout semble bien marcher. "Semble", parce que la fois dernière, je fais un ifconfig, et les interfaces réseau étaient absentes. Ciel ! Mais qu'ai-je donc touché ? J'enquête...

# ifconfig -A
: no such interface
# route show
Routing tables
#

C'est une catastrophe ! Je diffe les fichier de conf : rien de spécial. Je diffe les dmesg de la version 4.2 et de la 4.3 : rien de spécial non plus. Et puis, je me dis que c'est vraiment étrange, j'ai beau chercher, je ne vois pas comment avant ça pouvait marcher, et maintenant plus du tout. Alors je pinge une machine : ça marche !! Je ssh dessus : ça marche aussi !! Sacrébleu ! (enfin, en langage informaticien "putain c'est quoi quoi cette sous-merde puante ?")

Je vous laisse deviner la meilleure :

# ps aux
ps: kvm_getproc2: Operation not supported

De mieux en mieux (sous Linux, on a cette erreur lorsque /proc n'est pas monté, mais sous BSD, ce n'est pas utile ; le noyau a cependant été compilé avec l'option procfs, tiens-je à assurer). Résumons : changer le kernel implique sous OpenBSD de recompiler absolument les binaires (ou du moins, les libs, mais c'est en statique que ceux-là sont compilés) qui font appels à des fonctions "évoluées" (comprendre : pas read ou write) dudit kernel. Je vous laisse imaginer un instant à peine le bordel que ce serait sous Linux, par exemple. Mee windaube ne descend pas si bas. Je vais jusqu'à subodorer que les appels systèmes sont codés sous forme d'enum non numéroté en statique dans le kernel, mais j'ose à peine imaginer, surtout que c'est bientôt l'heure de déjeuner.

Enième démonstration que ce système est réellement bidon... Le jour où un geek-kéké se ramène en se la pétant sur son "BSD qu'est mieux que Linux", vous pourrez lui rabattre son clapet en toute liberté, en n'oubliant pas de lui rappeler que pour une fois, si c'est aussi peu utilisé et connu, ce n'est pas pour rien : y'a rien à sauver dans cet infâme bordel.

mercredi 28 mai 2008

retapons sur openbsd (ça manquait)

On ne veut jamais trop me croire quand je dis que ce système est de la grosse daube puante. Eh bien voici un fil de discussion sur la mailing list qui vient d'égayer mon matin. Le problème, tout d'abord :

At first I install all the packages from the install43.iso except bsd.mp.
Because I run openbsd on my virtualbox,I can not start X.
I just test openbsd to use as a postfix server,so I want to remove all
the x* and games.
I use the port(src,port).
Could some one help me.I am a green hand here.

Oh oh oh, il veut désinstaller les paquets de jeux et d'affichage graphique qu'il a mis en trop sur son système. Mais il est fou ! Réponse :

This may be done manually.

For each fileset, obtain a list of files and remove them:  e.g.:

   # cd /
   # tar tzf /path/to/game43.tgz | xargs rm
   # tar tzf /path/to/xbase43.tgz | xargs rm

and so on.

Ca c'est fun. Un autre a une idée bien pire :

rm -rf `cat /usr/src/distrib/sets/lists/game/mi`
rm -rf `cat /usr/src/distrib/sets/lists/game/md.YOURMACHINE`
for i in xbase xetc xfond xserv xshare; do rm -rf `cat /usr/xenocara/distrib/sets/lists/$i/mi`; done
for i in xbase xetc xfond xserv xshare; do rm -rf `cat /usr/xenocara/distrib/sets/lists/$i/md.YOURMACHINE`; done

Replace "YOURMACHINE" with your arch... i386.. amd64 whatev. Those are ticks, ``, below the ~ on us layouts. cd into / first.

Otherwise you could do this like... cat /usr/src/distrib/sets/lists/game/mi | xargs rm -rf

Sauf que non. Comme des gens auront répondu ensuite, ce n'est pas une bonne idée :

Unless i'm quite mistaken, that's exceptionally terrible advice:

 $ cd /usr/xenocara/distrib/sets/lists/xbase/
 $ cvs status mi | grep Work
   Working revision:    1.19
 $ head -n 1 mi
   ./etc

You don't want to

  rm -rf /etc /usr /var

do you?

Valait mieux pas tenter ça, sous peine de perdre la moitié des répertoires du système (et notamment toute la conf). Un système solide, à n'en pas douter.

edit: il y avait une méthode dans la FAQ pour virer xbase :

5. Removing xbase42.tgz
 If you installed xbase42.tgz to get libexpat installed for packages that needed it, you no longer need it for 4.3. You can either remove it or install xbase43.tgz.
 If you wish to remove it, you can use the following commands:
# mv /usr/X11R6/lib/libexpat.so.* /usr/lib
# rm -r /usr/X11R6 /etc/X11 /etc/fonts

 If you wish to install xbase43.tgz, then you must clean the old libexpat files:
# mv /usr/X11R6/lib/libexpat.so.* /usr/lib
# rm /usr/X11R6/lib/libexpat*
# rm /usr/X11R6/include/expat*

"Tout simple" (et propre). On remarquera que le cas s'applique pour une dépendance complètement foireuse de la précédente release (pour mettre une pauvre lib, fallait tirer un truc monstrueux qui n'avait pas grand' chose à voir, c'est optimisé comme distro). Reste à savoir pour les jeux, maintenant...

jeudi 17 avril 2008

OpenBSD, windaube, même combat

Je risque de finir en dépression. Ce système est très merdique, et en plus, l'aide est royalement à chier. Exemple : j'ai l'erreur "login: invalid script: /usr/libexec/auth/login_passwd". Mystère, avant ça ne le faisait pas. Le résultat est assez gênant : cette erreur intervient lorsque l'on tape un login au prompt, et renvoie à la demande de login, impossible de rentrer dans le système, donc. Je cherche sur Internet...

Première réponse :

I see "login: invalid script: /usr/libexec/auth/login_passwd" and I can't login, why?

You were't root when you ran tar to extract your OpenBSD base.tgz, etc.tgz and man.tgz archives. Try again as root (make sure to use the 'p' flag as in tar xzpf to preserve permissions and ownership) and then run flashdist again.

Flashdist, précisons-le, est une solution "embarquée" (empreinte mémoire réduite) fait par des soi-disants pro d'OpenBSD. Ils nous disent donc en substance de tout réinstaller. Seconde (et unique autre) réponse sur une autre mailing list (celle de Soekris, le concurrent de flashdist, mais là il y a des gens payés qui ne font que ça toute la journée) :

Subject:     Re: Login problem with OpenBSD on my Net4501
Yep, that was it. I unpacked one correctly, but missed the p option on the base32.tgz file.

Tim Donahue

Chris Cappuccio wrote:

    Sounds like you didn't unpack openbsd with 'tar p'

    (as in tar xzpf base33.tgz as opposed to tar xzf base33.tgz)

    Tim Donahue [tdonahue@xxxxxxxxxxxxxxxx] wrote:

        I used the script that Chris Cappuccio has written, and I got my CF disk image installed, and after a couple tweeks I have it almost up and running. When I try to log onto my box, I get an error:

        login: invalid script: /usr/libexec/auth/login_passwd


        I have tried google and the OpenBSD archives, but the only references similiar to this were a /usr partition that was being mounted nosuid. I only have one partition on my card, and the only option that it is mounted with is ro. Does anyone have any ideas what may be causing this error?

        Thanks for your help.

        Tim Donahue

Bon, outre qu'il faudrait pendre haut et court les gens qui répondent au dessus du mail et non en dessous (il faudrait aussi maudire leurs descendance sur deux ou trois génération, pour bien faire), on y voit encore qu'il faut réinstaller tout le système...

Après avoir fait marcher mes trois neurones, je vous livre la graaaaaaande solution, qui non, n'aura pas consisté à réinstaller 50Mo de packages (oui, c'est bourrin, bsd).

chmod 555 /usr/libexec/auth/login_passwd

Et c'est tout. Manifestement, pendant ce temps, on préfère plutôt troller que de faire quelque chose qui ressemble vaguement à un truc qui marche convenablement, avec un vrai support derrière. On remarquera tout de même qu'entre l'attitude windowsienne "formatter-réinstaller" au moindre problème, et celle de la communauté OpenBSD, la différence est mince...

vendredi 28 mars 2008

Pointless flame to an idiot

Il semblerait que quelqu'un soit amené à effectuer le même boulot que moi, grosso modo, sur la ML d'OpenBSD. Perso, j'y suis allé à la serpe pour faire un bonzzaï (et ça prend beaucoup de temps, surtout quand ça plante et que leur système détruit tous les objets avant de recompiler -- j'ai changé ça --, ou que les features de leurs proprex utilitaires comme make sont extrêmement mal documentés -- du genre chemin absolus et pas relatifs !), mais décidément ce système recèle bien des surprises (pour rester poli). Par rapport à Linux, question maintenabilité/flexibilité, il n'y a pas l'ombre d'un début de comparaison possible (et quand j'ai découvert que les libs n'étaient pas stippées, je fus vert...). Allez, encore un bon morceau de mail des barbus (ou comment un imprudent trop fier vient de se faire raser par un vieux roublard).


Re: Issue compiling a program on OpenBSD
De : "Ross Cxxxxxx" <rxxx.cxxxxxx@linuxpro.xx.xx>
À : gxxxxxxxxxxxxxxxx@xxxxx.com, misc@openbsd.org
Date : Aujourd'hui 10:47:52

I asked a perfectly valid question about whether or not that error I'm
getting is due to that function call being GNU only and therefor being
missing from the OpenBSD libc, now can someone answer that?

I do NOT want to to tarnish all OpenBSD users with this brush I used
below with my response to Girish, I've included it for interests sake
in case anyone wants to read it. I do NOT want to start a flame war I
just want a question answered and to be really honest I would still
like to use OpenBGP.

----=========  Pointless flame to an idiot, please ignore unless you
want a laugh  =========----

On Fri, Mar 28, 2008 at 12:20 AM, Girish Venkatachalam
<girishvenkatachalam@gmail.com> wrote:
>  Please don't insult OpenBSD by comparing with linux. ;)
It's a UNIX-like system is it not? Therefor comparisons are valid,
much like Linux vs. Solaris comparisons are valid.

>  Have you ever seen the source code of OpenBSD kernel?
Yes, I have worked extensively with various BSD Net/2 derived kernels.
As I mentioned earlier the embedded UNIX industry has been my employer
for 10years already.

>  Have you considered how the kernel build system is organized?
Yes I have and I have a good reason for finding the system
inappropriate for my intended deployment platform.

>  Have you seen the linux kernel source?
Yes and I've had issues with it and spent a lot of time rewriting
memory management routines to better suit my uses.
BUT I've received neigh endless support and advice from Linux and his team.

>  And oh by the way OpenBSD is not a kernel, it is an operating system and
>  many people still dunno the difference between the two.
I'm quite well aware of that,... however its mainly only the kernel
I'm interested in,... I'm quite willing to build and support my own
user land.

>  Another thing you could do is take a look at crunchgen(1).
>  # cd /usr/src/distrib/crunch
>  # make
>  # make install
I have used crunchgen before with my tiny NetBSD systems.
However there is only so much that crunchgen can do if the source
system is bloated up with binaries that I will never be using.

>  It is only because linux kernel is so "modular" (laugh) that people want to
>  build their own kernel. And to tell you honestly I still dunno how to
>  compile and install a linux kernel. And it varies between distros to
>  make things worse.
Just blindly using the GENERIC kernel on you're OpenBSD install CD
(you did buy one right) is daft.
My home firewall has a very cut down kernel on it that only includes
what I want in it. Why bloat it with drivers/etc I don't need?
Yes my home firewall is an OpenBSD-current box,... I think thats going
to go back to being NetBSD-current at this rate :(

>  And it is easier to compile an OpenBSD kernel than to compile a linux
>  userland app.
    ./configure
    make
    make install
Unfamiliar to you then? Same process as crunchgen if I recall.

>  Please don't retrofit OpenBSD to fit into the linux mould. It is
>  unfortunate that such garbage like linux is so popular.
Mmmmmmmmm funny haven't seen any *BSD phones yet, or Oracle/Sybase IQ
for BSD yet.
It's popular because of two things,... people are willing to work
together (unlike the OpenBSD people it seems) and its malleable to an
incredible extent.

>  I guess people do not read the kernel source.
Oh I do and its precisely because I liked it that I'm considering
using OpenBSD for this project.

>  But the world always had more fools than smart people...
Arrogance like this is PRECISELY why I'm going to go back to the
NetBSD/Linux camps.
I was hoping that the stories about OpenBSD users (such as yourself)
being arrogant pompous pricks were wrong!
    Quess what,... they are NOT.

Oh and for the record I'm neither a Linux nor OpenBSD fanboy. Actually
some of my clients have me working on and maintaining systems based on
OpenSolaris,... so my preference as to which groups I work with is
based on the people involved in the project and the ethics of the
group.

I am really a fan of the public image of OpenBSD's adherence to BSD
license values, proactive security practices etc.
    But you know what,... thats all PR! Cause after my first email to
an OpenBSD list I want to erase the thought of ever working with the
system again.

jeudi 27 mars 2008

le single user sur openBSD (et ses facéties)

Pour un truc hyper sécurisé, des fois, ça me laisse songeur... Regardez le code par ici de init. BSD n'est pas SystemV, donc ça ne marche pas comme un Linux de base : il ne fait que lancer le script /etc/rc (codé en dur) ; il n'y a pas d'inittab. De fait, la présence de login via getty est déduite en fonction du fichier /etc/ttys, qui par défaut en met un sur tty00, la première console (on remarquera que getty est dans /usr/libexec, encore une des plaisanteries pas drôle de cet OS mal fichu ; à remarquer que c'est pareil sur MacOS, d'après ce que j'ai vu).

Sauf que si l'on regarde dans le code, la lecture de ce fichier se fait via la fonction "read_ttys()", qui elle-même appelle "start_session_db()" ; si cela échoue, c'est "single_user()" qui est appelé (par pointeur de fonction), sinon plus bas, c'est "multi_user()" (idem). multi_user, c'est le truc standard, avec un login/mot de passe demandé pour se logguer. Tout ceci se passe évidemment après avoir lu et entièrement exécuté le fichier /etc/rc (fonction "runcom()" ; à remarquer que c'est le même script qui est exécuté lorsque l'on arrête ou que l'on reboote la machine, pratique non ? Heureusement, un argument "shutdown" est passé dans ce cas, fonction "nice_death()"), tout ce qui doit être démarré pour avoir un système viable (un serveur apache, par exemple) est donc démarré. Notamment, on a depuis longtemps dépassé la fonction "main()" qui avec son while sur getopt en tête, vérifie que l'on n'a pas explicitement demandé un single mode dans le sens unixien/linuxien du terme, c'est-à-dire le fameux démarrage en mode dégradé directement sur shell (remarquons d'ailleurs que de plus en plus de distribution Linux semblent désactiver cette fonction du kernel par défaut : sinon avec un accès physique à un portable, il suffit d'éditer la ligne de conf avant démarrage, sous grub, et ajouter "single" à la liste des arguments, avant de changer le mot de passe root et redémarrer, par exemple) ; sous bsd, ça s'appelle en mettant un argument "-s" au noyau (stocké usuellement dans /bsd, soit à la racine, tout est simpliste dans ce monde).

Résumons : le single user est comme sous Linux, et tout aussi dangereux ; il n'est pas désactivable, sauf à compiler le kernel sans support de la ligne de commande (la gestion de la compilation de bsd est d'ailleurs des plus folkloriques ; à noter que la notion de modules n'est pas encore au goût du jour, et que désactiver le support d'une carte pcmcia dont on n'a que faire peut avoir des conséquences fâcheuses inattendues -- j'ai fini par la remettre, j'étais prévenu -- ah, si vous trouvez la faq austère, sachez qu'elle est en réalité fort complexe, si si, et que c'est pour ça qu'elle n'est pas aux standards w3c). C'est-à-dire que s'il est déclenché, on se loggue sans mot de passe en root, et l'on peut faire la fête sur le système. Parlons donc de cette fonction "start_session_db()"...

Il semble que bien des choses reposent sur db, la base de donnée antédiluvienne, notamment la gestion des mots de passe (pas de shadow mais un pwd.db). Et apparemment pour la gestion des ttys aussi. Or, db a besoin de son répertoire /var/db. Que se passe-t-il si le disque est plein, ou si /var est read-only ou du moins non inscriptible, par exemple parce que le file system de sa partoche (enfin, slice, je passe sur les détails...), est corrompu et automatiquement monté en ro ? (ce qui peut avoir des conséquences tragi-comiques : ayant un fichier sur lequel j'ai créé par virtual node -- le loopback du pauvre sur bsd -- un système bsd complet, et notamment une partition primaire bootable, le fait de vouloir la monter alors qu'un qemu fermé un peu trop vite m'avait un peu pourri le file system -- qui n'est pas journalisé, sous bsd --, a fait détecter au système que je voulais remonter une partition système avec bootloader et certainement noyau alors que celle-ci n'était pas nettoyé : refus catégorique et affichage de warning sur toutes les consoles ! Ou comment une mesure de sécurité légèrement pensé mène à du grand n'importe quoi) Ou encore que /var ou /var/db n'existe plus ? (imaginons qu'une coupure de courant fasse rebooter violement la machine, et que certains dossiers soient perdus ou fichier de création dynamique de répertoires corrompu)

Eh bien tout simplement, la fonction échoue, et on se retrouve, alors que login et getty peuvent se lancer tout à fait correctement, avec le prompt "Enter pathname of shell or RETURN for sh: ", ce qui en appuyant sur Entrée donne directement sur un shell root, sans passer par l'étape habituelle de la demande de mot de passe.

"Ah bein bravo", comme on dit...

(en l'occurrence, cette enquête a été mené parce que /var était par erreur un répertoire sur un file system / RO par mesure de sécurité, au lieu d'être un lien vers /tmp/var, lui-même monté en RAMdisk, ou "mfs" sous bsd -- d'ailleurs le "mount_mfs" reste un processus lancé, c'est-à-dire en toute rigueur une gestion en userland via allez-retour kernel/processus pour de la mémoire que l'on veut la plus rapide possible -- contrairement à un FUSE linux qui de toute façon a toujours été un gros hack, bien inférieur à ce que ferait un hurd --, et en plus non déboulonnable ensuite, du moins un kill -9 n'y fait rien... Magnifique design, pour la peine)

vendredi 14 mars 2008

encore une couche (de bsd ouvert)

Do you really need to have a dual-boot machines ? Most people don't need
both Linux and OpenBSD.  Once you're satisfied with OpenBSD, you may find
out you just want to erase Linux...

Marc Espie, mainteneur openBSD, "Linux + OpenBSD: it's possible"

J'ai du mal à dire tout le mal que je pense de cet OS hautement mal foutu. Je passe mon temps à patcher des horreurs innommables, manifestement beaucoup de choses n'ont jamais été testées (installer dans un autre répertoire que / par exemple : oui, compiler un nouveau système implique d'écraser le sien...), des répertoires sont morts un peu partout (l'architecture sh que l'ont rencontre de temps à autre, et quelques autres encore), des fichiers aussi intutiles qu'énormes (la liste des indicateurs téléphoniques du monde entier, le répertoire "misc" porte bien son nom), des exécutables dans des répertoires de librairies (tiens, comme sous windaube), et une compilation de la branche stable qui plante sans cesse, sachant que planter durant la compilation des bibliothèques implique de recommencer depuis le début à chaque fois (les Makefiles et l'arborescence de base sont tellement pourris au niveau des dépendances, que l'on a beau mettre l'option d'activation de Kerberos à NO, il cherche tout de même à le compiler par-ci par-là). Franchement, c'est une calamité, une vraie plaie d'Egypte.

Mais surtout, il y a toujours ces interventions merveilleuses de la ML, et le Theo de Raadt (grand gourou du bidule, si vous sortez de l'oeuf) vient de se réveiller. Extraits :

> Looking ahead, what is the timeline for moving to Apache2?
Likely never, unless they decide to change their license.
> Or what are the major reasons 4.3 is going to still use 1.3x?
apache2 is not free enough.

Il y a encore plus drôle :

> Apache 1.3.29 is decent enough and has the functionality, name brand
> recognition and familiarity needed.  But without updates, it seems a
> dead end and not a good idea for new activities.

That is 1 persons opinion, and I think you will find yourself isolated.

It's just a bloody web server.  It's easy.

[...]

> Gregg proposed, nginx ( http://nginx.net/ ), which seems to be just
> getting started.  It's under a 'BSD-like' license.  It might work, but
> seems new.

Huh?  We've already GOT a completely working fixed one in our tree.  It's
fine.  And we have zero interest in swapping to some other piece of shit
when this piece of shit will do.

Non, ce n'est pas de la blague, d'ailleurs, les autres barbus sont de la même eau. Les extraits les plus tragi-comiques de ces temps-ci :

Dominik, the short answer is: no, no WPA in OpenBSD. The long answer
lies on many, many, many posts on this list. (http://marc.info for more
details), but for a preview of all that: is not going to happen anytime
soon because no one actually provides code for it and so far not a
single developer wants/need it on the kernel. The reasons for this are
very well explained.

Just asking for features is not the right way to approach this community
unless they come with some code attached :-d

Believe me WEP+IPSEC (or WEP+ssh for that matter) works very well.

WEP+IPSEC ou tunnel ssh, c'qu'on rigole. Suite de la discussion, on reste quand même pragmatique :

> I there a way to support as non-developer ... Unfortunally I'm not a developer
> so I can't help code, but if I can do something else let me know.

you could always offer to pay damien for his development time.

"C'est pas faux" (ou alors, utilise Linux, mais bon, je dis ça...). Allez, je sais que vous aimez bien les extraits de barbus furieux, en voici un totalement collector (petit rappel historique : Java sous BSD date de peu de temps, c'est un vilain hack tout pourri) :

> Before jvm use the mpm model like apache2, or OpenBSD implement kernel
> level pthreads, I don't think there will have many java developers
> using OpenBSD as their native platform.

wow. that statement  is utter bullshit.

I know several people developing java stuff on OpenBSD. why not? it
works just fine.

We run serveral very very loaded java application servers on OpenBSD
for customers. They work just fine - while they had regular problems on
every other platform they have tried, including linux. They outperform
any other platform they have used before _easily_.

But, you know, java on OpenBSD, that doesn't work. Rrrrrright.

I so wish people would just shut up when they have nothing to say.

Oh mon Dieu, que ça se passe de commentaire !...

jeudi 6 mars 2008

tir sur ambulance

Surtout quand c'est windaube. Ah ça fait du bien de lire ça. En attendant, ça ne change pas grand chose : avant, le peuple ne savait pas que ce que leur donner à bouffer m$ était de la merde, et il bouffait ça ; maintenant, rendu à l'évidence, il le sait, mais il en bouffe toujours quand même.


(au passage, évitez vraiment BSD -- et ses amis aussi, Mac OSX au hasard --, l'OS pourri où l'on ne peut même pas créer un système de fichier simple sur un fichier, il faut le voir pour le croire, seul windaube n'était jamais tombé aussi bas. Beark -- si quelqu'un tombe sur une version de mkfs.ffs pour openBSD, qu'il me maile d'urgence, merci)

- page 1 de 2